Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesBBrother Orchid › Babysitter murders

Brother Orchid › Babysitter murders

cd • 8 titres

  • 1Intro
  • 2Under the cover of darkness
  • 3Season of the witch
  • 4Defiance
  • 5The babysitter murders
  • 6Dementia
  • 7The abyss
  • 8Darkness (resurrection remix)

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Insurrection Music, High Wycombe, Angleterre

line up

Kneill (chant, guitare, programmation), Lisa (choeurs féminins)

remarques

chronique

Hihihi, l'intro sur fond d'orage avec 'Mister Sandman', c'est un classique du film d'horreur. Des clins d'oeil au genre, ce disque en est tellement rempli à commencer par le nom et la couverture que les paupières doivent être usées. Pour être honnête, je ne connaissais le groupe que via une poignées de chansons disséminées sur diverses compilations et si je n'avais pas obtenu celui-ci gratuitement, il en serait probablement resté de même mais l'occasion faisant le larron et les allusions à tous ces films que j'apprécie également ayant titillé ma curiosité...'Babysitter murders' n'est au final ni bon ni mauvais. En soi-même cette dark wave rythmée n'est pas déplaisante à l'écoute mais force est d'admettre qu'elle dégage quelque chose d'un peu monotone. Le sentiment se précise d'abord par le choix de systématiquement mixer le chant en retrait (même les choeurs féminins, presque inaudibles), un chant pas foncièrement charismatique mais pas si mal non plus qui aurait mérité une meilleure place. Viennent ensuite les sonorités et les structures des morceaux qui finissent par se ressembler trop, surtout quand on enchaîne quasiment coup sur coup des emprunts à John Carpenter ('Season of the witch', 'Defiance'), d'autant que l'écriture est du genre banale et déjà entendue, pareil en ce qui concerne les rythmiques. Voilà qui n'aide pas à compenser ce mixage boiteux qui surexpose des sons qui n'en demandaient pas tant et en étouffe d'autres. On écoute le disque et voilà, c'est sympa mais comme aucune mélodie ne ressort particulièrement du lot, il glisse comme l'eau sur les plumes d'un canard, l'ultime pièce avec ces tentations technoïdes ridicules mal torchées agresse même les oreilles. Fond de carton de chez Nightbreed, on passe à la suite ou on retourne écouter Suspiria. 2,5/6

note       Publiée le lundi 17 septembre 2012

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Babysitter murders".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Babysitter murders".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Babysitter murders".