Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesATori Amos › Boys for Pele

Tori Amos › Boys for Pele

cd | 18 titres | 72:42 min

  • 1 Beauty Queen/Horses [06:08]
  • 2 Blood Roses [03:59]
  • 3 Father Lucifer [03:41]
  • 4 Professional Widow [04:33]
  • 5 Professional Widow (Armand's Star Trunk Funkin' Mix) [08:07]
  • 6 Mr. Zebra [01:07]
  • 7 Marianne [04:10]
  • 8 Caught A Lite Sneeze [04:26]
  • 9 Muhammad My Friend [03:49]
  • 10 Hey Jupiter [05:12]
  • 11 Way Down [01:14]
  • 12 Little Amsterdam [04:30]
  • 13 Talula (The Tornado Mix) [03:43]
  • 14 Not The Red Baron [03:51]
  • 15 Agent Orange [01:26]
  • 16 Doughnut Song [04:20]
  • 17 Putting The Damage On [05:15]
  • 18 Twinkle [03:12]

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Enregistré dans une église à Delgany, Wicklow et dans une maison géorgienne à Cork, Irlande. Enregistrement aditionnel à The Egyptian Room et Dinosaurs Studio, Nouvelle Orléans, Louisiane. Produit par Tori Amos

line up

Tori Amos (chant, piano, clavecin, harmonium), Mino Cinelu (percussions), Alan Friedman (programmation, effets), Manu Katché (batterie), Marcel van Limbeek (cloches de l'église de Delgany), George Porter Jr. (basse), Steve Caton (guitare, swells, mandoline), James Watson (trompette), The Black Dyke Mills Band conduit par James Watson (cuivres), Scott Smalley (chef d'orchestre du Sinfonia of London), Clarence J. Johnson III (saxophone soprano, saxophone tenor), Darryl Lewis, Mark Sterling, Marvin Sterling, Sam Berfect, Jack Trimble, James Crawford Jr. & Gus McField Jr. (choeur gospel), Mark Mullins (trombone), Tracy Griffin & Brian Gaber (bugle), Craig Klein (soubassophone)

remarques

Le remix de Professionnal Widow par Armand Van Helden n'est pas présent sur la première édition de l'album. Il s'agit ici de l'édition européenne.

chronique

Styles
pop
rock
ovni inclassable
Styles personnels
sortilèges baroques

Alors comme ça, une fille devant son piano n'intéresse personne ? Il s'en est pourtant vendu des caissons des deux premiers. Cette fois on va voir si une fille devant son clavecin c'est plus difficile. Oh, il y aura aussi du piano, surtout du piano et nettement moins de dynamique purement rock, moins de grandes cordes, il vont bien la sentir passer la colère de la fille au piano. Une colère volcanique inspirée par une déesse Hawaïenne. Concept obscur sur 72 minutes ? Et alors, le fond du problème tout le monde pourra le comprendre : ruptures, déceptions amoureuses, hop, tout ça dans le chaudron caldéra de Pelé, divinité réclamant son lot de jeunes hommes à sacrifier, sous les yeux de la prêtresse païenne Tori, la rousse au regard qui met le feu à la queue de son piano. Une sorcière enfermée dans une boîte au coeur d'une église Irlandaise, une fille du vaudou qui rampe la nuit dans les vieilles demeurent délabrée de Louisiane et qui, paraît-t-il, donnerait le sein à des petits cochons. Plus question de s'approcher de trop près de la demeure d'Amos, elle a son fusil entre les mains, des tonnes de filtres magiques dans ses textes qui les rendent incompréhensibles au premier abord, si ce n'est qu'il s'en dégage des effluves maintenant surnaturelles, portées par une instrumentation et une interprétation diabolique. Equivoque est un euphémisme, essayer de la suivre revient à s'enfoncer dans des marécages hantés, où des chants effleurés sur une seule de piano résonnent dans le silence. Le clavecin retenti comme joué par un vieux fantôme dans une cour intérieure décorée de roses de sang, fantôme enragé d'un amour perdu. Les vapeurs de potions mélangées aux basses en caoutchouc dispersent des remugles de cuivres oubliés et de concert de voix de sirènes croisant la figure de l'anche déchu. Atmosphère vaporeuse et ténue d'enchantement inquiétant, grésillement de vieux poste de radio abandonné dans le jardin, fragilité d'un chant en apesanteur qui s'écroule parfois en avalanche incontrôlée de furie glaçante. Avec ici et là quelques morceaux miniatures en forme de répit soudain, entre deux couleuvres multicolores à avaler. Dans ce brouillard envoutant de mélopées d'une femme terrible dressée devant son instrument, presque seule dans son délire, un bout de terre au fin-fond des Bayous, il reste peu de balises qui brûlent en torchère de tourbe, repères incertains et aux contours flous, tous au clavecin histoire de vraiment troubler l'imprudent : "Talula" groove baroque d'invocation aux femmes perdues, on voit passer furtivement la tête coupée d'Anne Boleyn; "Caugh A Lite Sneeze", rythmique proto-industrielle (et clin d'oeil à Reznor dans les paroles) pour ensorcellement de fille revenue de la gente masculine "boys on my right side, boys on my left side, and you're not here"; et le monstrueux "Professional Widow", Tori sort ses griffes, clavecin empoisonné et chant squatté pour envoyer aux Enfers un personnage peu recommandable. Histoire de compliquer encore l'approche du cabinet d'Amos, elle confie à un messager improbable le soin de transformer son filtre maléfique en tuerie de dancefloor, et c'est par l'intermédiaire de la mixture house d'Armand Van Helden que les sacrifices pour Pelé vont se répandre sur le monde. Tori peut bien foudroyer de son regard de fée dérangée les impudents qui ne croyaient pas à "la fille devant son piano", et montrer ses canines aux rétifs qui ne se résolvent pas à passer la porte de sa vieille demeure. Ceux qui feront le pas, une fois passé le chambranle, seront porté par l'odeur des fleurs toxiques aux frontières de leur conscience, dans l'univers d'une déesse sublime mais dangereuse, dans des transes sensuelles et menaçantes, ils trembleront de peur, ils auront la gorge serrée, ils trouveront la jouissance, et pour peu qu'ils en reviennent, ne seront plus jamais vraiment les mêmes.

note       Publiée le mercredi 12 septembre 2012

Dans le même esprit, (N°6) vous recommande...

partagez 'Boys for Pele' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Boys for Pele"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Boys for Pele".

ajoutez une note sur : "Boys for Pele"

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Boys for Pele".

ajoutez un commentaire sur : "Boys for Pele"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Boys for Pele".

Dun23 › jeudi 13 septembre 2012 - 09:40  message privé !

Album beau, encore une fois mais à choisir parmi les 3 premiers, il finit dernier. Ceci dit, rien que pour Blood Roses, ça vaut 5. It's gotta be big....

Note donnée au disque :       
saïmone › mercredi 12 septembre 2012 - 18:02  message privé !
avatar

Haha putain il l'a mis la reco' Pancrace ! Parce que une ROUSSE qui joue du CLAVECIN, c'est comme, je sais pas moi, une ROUSSE toute nue qui joue du CLAVECIN quoi, ça donne soif