Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesLLaibach › WAT

Laibach › WAT

cd | 12 titres

  • 1 B Mashina [3:50]
  • 2 Tanz Mit Laibach [4:17]
  • 3 Du Bist Unser [5:37]
  • 4 Achtung! [4:06]
  • 5 Ende [3:45]
  • 6 Now You Will Pay [6:06]
  • 7 Hell:Symmetry [5:02]
  • 8 Das Spiel Ist Aus [4:20]
  • 9 Satanic Versus [4:51]
  • 10 The Great Divide [5:09]
  • 11 WAT [5:24]
  • 12 Anti-Semitism [5:36]

line up

Laibach

Musiciens additionnels : Iztok Turk, Umek, Ksenia Leban, Lex Monroe, Nick Hobbs, Alenka Kranic, Smilja Legradić

remarques

'B Mashina' est une reprise du groupe slovène Siddharta. Le CD contient le clip de 'Tanz Mit Laibach'

chronique

WAT est l'album pumping de Laibach. Il ne prétend même pas avoir de concept sous-jacent, comme pouvaient avoir Kapital, NATO ou Jesus Christ Superstars. C'est l'album usine-à-tubes, qui a introduit toute la dernière génération (moi y compris) au groupe slovène, marquage d'autant plus visible que sept années séparent cet album du précédent effort. Exit les guitares ; c'est à coups de rangers que Laibach va se refaire une beauté en ce nouveau millénaire et ce depuis l'inévitable et écrasant 'Tanz Mit Laibach' qui rend hommage au 'Der Mussolini' de DAF dans une variante pétée de kick saturés et accompagné d'un clip de circonstance. Laibach revient remuer la fourmilière ; cela commence dès le mémorable premier titre électro-indus qui vire carrément à l'hymne apocalyptique. C'était déjà énorme à l'époque et c'est devenu aujourd'hui synonyme d'Iron Sky, le film finlandais qui conte le retour des Nazis qui s'étaient cachés sur la lune – un thème taillé sur mesure pour le groupe. Cela continue avec 'Achtung!' (encore un à se péter joyeusement les côtes entre potes, quand ils le jouent en live) puis diverses incursions dans l'EBM parfois bizarre et languissant ('The Great Divide') parfois avec un petit côté Spetsnaz ('Now You Will Pay', 'Das Spiel Ist Aus'). Pourtant, sous cette collection de tubes suprématistes pour dancefloor crypto-fasciste ironique, quelque chose cloche. D'une, la plupart des morceaux ne sont tout simplement pas signés Laibach. Je ne parle pas de reprises (il n'y en a qu'une) mais d'autres producteurs, en l'occurence un collaborateur récurrent nommé Iztok Turk et Umek, un producteur d'électro (mais quand même slovène, hein, faut pas déconner). On est déjà là dans un petit système, Laibach S.A., qui sous-traite la partie la plus rébarbative pour se concentrer sur le plus marrant (les paroles). De deux, si l'idée est encore de nous bassiner à propos des idéologies extrémistes du vingtième siècle et de les confondre dans leurs contradictions, cela tombe un peu à l'eau. Ils tiennent exactement le même discours qu'il y a vingt ans et si c'est manifestement dans la forme qu'ils se refont une jeunesse, le fond, lui, semble radoter autant que mon père lors des repas familiaux. Ce n'est pas un gros souci en soi car encore une fois cet album est un album de forme – de constitution, de musculature, de body-building – et sans doute le fond se maintient-il au travers de ce matraquage viril ; il n'empêche, après sept années d'absence, on pouvait espérer un peu plus que "We have no answer to your questions" (pour citer le morceau éponyme) comme, eh bien, réponse à nos interrogations. Au moins cela montre que leur ligne de conduite n'a pas changé : c'est toujours nos propres contradictions qu'ils nous renvoient en pleine poire. Et en rythme cette fois.

note       Publiée le samedi 8 septembre 2012

partagez 'WAT' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "WAT"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "WAT".

ajoutez une note sur : "WAT"

Note moyenne :        15 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "WAT".

ajoutez un commentaire sur : "WAT"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "WAT".

novy_9 › mercredi 21 août 2013 - 18:14  message privé !

mhm, il est pas mal ce laibach, mais il a toujours tendance a me gonfler au bout d'un moment, le genre de cd que t'écoutes pas deux fois de suite. Par contre il est bcp mieux que le Jesus Christ Superstars qui me gonfle lourdement à part un ou deux titres. bon laibach il y a vraiment des hauts et des bas dans leur discographie, je leur préfére de loins les débuts !

Note donnée au disque :       
zugal21 › mercredi 21 août 2013 - 18:12  message privé !

yes

Note donnée au disque :       
mangetout › mercredi 21 août 2013 - 18:11  message privé !

Après tout est question de ressenti et d'humeur.

zugal21 › mercredi 21 août 2013 - 18:07  message privé !

je te suis, bien sûr. Très subjectivement, ici, ce cd fait mouche très rarement...

Note donnée au disque :       
mangetout › mercredi 21 août 2013 - 18:05  message privé !

Peut-être mais ici ils prennent le son Electro/Techno du moment pour le retourner afin de l'utiliser comme une arme servant le propos, s'insérer pour mieux tuer en somme. Je trouve, personnellement, que ça fonctionne bien et j'aurais bien aimer admirer les gugusses du samedi soir danser en cadence sur un "Tanz mit Laibach" et frémir de remord.