Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesRRamesses › Take The Curse

Ramesses › Take The Curse

cd • 10 titres • 53:43 min

  • 1Iron Crow
  • 2Terrasaw
  • 3Black Hash Mass
  • 4Take The Curse
  • 5Vinho Dos Mortos
  • 6Baptism Of The Walking Dead
  • 7Another Skeleton
  • 8Hand Of Glory
  • 9The Weakening
  • 10Khali Mist

line up

Tim Bagshaw (guitares), Mark Greening (batterie), Adam Richardson (chant, basse)

remarques

La pochette (et l'artwork général, jusqu'au verso découpé avec amour aux petits ciseaux) reprend plusieurs pièces des plasticiens Jake et Dinos Chapman. Le sample au début de "Another Skeleton" est extrait d'une réplique de Valerie Leon dans "Blood From The Mummy's Tomb" (1971).

chronique

Le film de ce soir commence à la façon vieux classique de la Hammer, un truc en noir et boue avec du grain dégueulasse, qui plante le décor en toute simplicité. Puis le riff aveugle et malfaisant de "Iron Crow" vient s'abattre sur notre carcasse frêle... Misanthropic Alchemy m'avait plutôt glissé dessus, et finalement, Take The Curse aussi, l'ayant d'abord apprivoisé au casque à (trop ?) fort volume, en retenant plus une matière qu'une ambiance, mais c'était avant de réarmer avec les bonnes vieilles enceintes, avec le vrai son qui se disperse dans le vrai air. Une preuve s'il fallait que le gros doom des familles, chez moi, doit se répercuter contre des murs pour libérer toute sa puissance, envoûter, bref montrer sa vieille gueule de curé en proie aux hallus. De toute façon je goûte rarement au doom, et quand je le fais j'aime que ça soit assez religieux, avec encens, lumière éteinte, si je pouvais allumer un petit cercle de feu au sol aussi, mais c'est du plancher... Bon en même temps, là je me serais plutôt contenté de quelques bougies chauffe-plat de chez carrouf' : Take The Curse, entre ses petits samples pourris à la Dopethrone, est un méat gris foncé, une sorte de grosse glaire religieuse plombante, un peu comme si un skeud d'Abscess te foutait le cafard plutôt que d'en manger... on capte quelque groove pataugeur dans les riffs, mais globalement ça grésille pas mal, un peu black-metal dans les moments les plus biscotte froissée, niveau chant c'est de l'incantation déchirée à gorge mutante, râclant jusqu'à s'en cancériser les amygdales, c'est pas exactement sludge mais ça en a le teint rouille merde... et évidemment, logiquement, ça invoque le Sabbat aux guitares, ici de façon peut-être plus occulte qu'ailleurs (on a quand même pas affaire à des jeunes frais débarqués). C'est le blues des monstruosités moites et enfumées. C'est le doom. Façon pluie interminable de grumeaux de poussière et de miettes de sang séché dans les oreilles... absolument sans la moindre tâche de couleur vive, comme sa pochette à petites figurines qui partent à la guerre. Ramesses nous invite à boire le Vin des Morts, et il faut bien le dire, il dégage à sa façon une forme de poésie. Mais bon, ça, c'était juste avant que Ramesses ne vienne coller une petite branlée au Monotheist de Celtic Frost ainsi qu'à tous les albums de Reverend Bizarre, en jouant à se faire peur dans la cave de son pied-à-terre provincial. Pour l'instant, Ramesses barbote, et le danger reste limité aux pourtours du cloaque.

note       Publiée le mercredi 5 septembre 2012

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Take The Curse".

notes

Note moyenne        7 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Take The Curse".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Take The Curse".

Raven › vendredi 7 septembre 2012 - 20:26  message privé !
avatar

(jsuis en train de l'achever, la chro du Misanthropic, fallait bien que je me l'inflige encore pour être sûr) mais tout l'inverse de toi nanard : pour moi Ramesses n'a fait que grimper sur trois albums, c'est l'escalade, des étrons lovecraftiens aux grandeurs cosmico-éthyliques, pourtant la façon de faire est la même à chaque fois.

Bernard › vendredi 7 septembre 2012 - 17:19  message privé !

Je mets 5 boules parce que c'est un chouïa en dessous de 'Misanthropic Alchemy' (la chro?...) qui est monstrueux! Par contre, j'ai toujours un peu de mal avec 'Possessed...', moins qu'au début mais ça passe toujours pas tout à fait. Je sais, je crains...

Note donnée au disque :       
Raven › mercredi 5 septembre 2012 - 20:00  message privé !
avatar

4,5 en chipotant... me fallait bien deux boules d'écart, minimum, avec le suivant

born to gulo › mercredi 5 septembre 2012 - 19:57  message privé !

pour toutes les justes raisons que tu dis dans la chronique, il mérite 5.5

Note donnée au disque :       
saïmone › mercredi 5 septembre 2012 - 19:15  message privé !
avatar

Putain t'es radin

Note donnée au disque :