Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesUUltra › Lifestyle

Ultra › Lifestyle

cd • 9 titres • 46:04 min

  • 1Der Zauberkünstler0:46
  • 2Gestures And Formations14:17
  • 3Hexing The Neighborhood7:54
  • 4Refining The Fetish (For Pierre Molinier)3:36
  • 5Lebensstil2:49
  • 6Sodom America6:03
  • 7The Choir In Potter's Field2:45
  • 8Höllenzwang0:29
  • 9All Ends Vanishing!7:25

enregistrement

Enregistré au Uptone Studio, Tacoma, WA, USA

line up

R. Stanford King, Wesley Mark, Jon Carlson

remarques

chronique

Styles
ambient
drone
Styles personnels
ça t'a plu ?

Tu es sur le point de besogner ta (ou ton) partenaire, et il te faut une mise en condition préalable ? Aucun problème, je recommande sans hésiter «Youthful Pleasures». Et si (par chance) trio il y a, c'est une dose supplémentaire de «Zoll» qu'il te faudra ingérer. Tu veux te mater à chaud la video de tes exploits lubriques, histoire de débriefer le match, et tu préfères, en parfait gentleman, couvrir d'une subtile bande-son ces cris porcins dignes des castings les plus humiliants de Pierre Woodman (pléonasme) ? Là, je recommande chaudement «Lifestyle» : ce disque est parfait pour accompagner tes tristesses post-coïtales, celles dont tu ressasses ce cyclique «tout ça pour ça», mi-repus mi-insatisfait, furieux contre toi-même de t'être rabaissé autant, mais encore hagard d'une fulgurance à laquelle ton bas-ventre ne s'attendait sans doute pas. Pour son quatrième album studio, Ultra a délaissé ses démonstrations obscènes. C'était déjà notable sur «Spray / Death / Ultra» ; c'est encore plus flagrant ici. Il ne reste, si j'ose dire, qu'une sensation, une vapeur, une fragrance lourde, connotée toutefois ; ce saisissant remugle de stupre que découvrent au petit matin les femmes de ménage des hôtels de passe. C'est animal, mais un peu sucré aussi, comme une corbeille de fruits pourris. Hume-moi ça : du connu, du vécu, de l'intime et, plus troublant, de l'intriguant, perdu entre le nauséeux et le bizarre. C'est ainsi qu'avance désormais la musique d'Ultra, comme s'élèvent les volutes : guitares et pianos en dessinent les contours étirés, alors que voix et collages épars en nuancent l'opacité. Le tout retombe ici et là, délicatement ; épouse les formes endormies ; joue avec la lumière blanche du petit matin, l'enlace en un ultime ballet érotique pour un plaisir forcément voyeur. «Lifestyle» agit comme un miroir subjectif pour le moins subtil : la bestialité même s'y trouverait réfléchie en délicatesse. A écouter en relisant Gabrielle Wittkop.

note       Publiée le samedi 1 septembre 2012

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Lifestyle".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Lifestyle".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Lifestyle".

taliesin › lundi 3 septembre 2012 - 12:08  message privé !

Ah, à écouter au plus vite en ce qui me concerne - j'avais adoré Zoll et Youthful Pleasures, justement !

saïmone › dimanche 2 septembre 2012 - 01:01  message privé !
avatar

Pierre Woodman is my hero

Solvant › samedi 1 septembre 2012 - 22:12  message privé !

Ah Gabrielle Wittkop, je l'avais découverte sur un clip de Die Form avec des images de Vanessa Paradis. Une écrivaine puissante et macabre, comme sa vie.