Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCOrnette Coleman › Change of the century

Ornette Coleman › Change of the century

  • 1960 • Atlantic 1327 • 1 LP 33 tours

cd • 7 titres • 40:55 min

  • 1Ramblin'6:35
  • 2Free6:20
  • 3The Face of the Bass6:55
  • 4Forerunner5:13
  • 5Bird Food5:30
  • 6Una Muy Bonita6:00
  • 7Change of the Century4:44

enregistrement

Radio Recorders Studio, Holywwood, Californie, USA, 8 octobre 1959, 15h00 - 19h00

line up

Don Cherry (trompette), Ornette Coleman (saxophone alto), Charlie Haden (contrebasse), Billy Higgins (batterie)

remarques

chronique

Styles
jazz
Styles personnels
free jazz

Après une série de concerts désastreux relayés par une presse et un gotha qui, en aucun cas, ne tient à lâcher la moindre parcelle du gâteau, Ornette Coleman se précipite en studio pour enfoncer le clou, plutôt deux fois qu'une. C'est que la vision du jazz que présente notre jeune compositeur jette de l'huile sur le feu et fait trembler les fondations d'un mouvement qui voit émerger ses premières gloires, désormais bien en place (Gillespie, Mingus et Miles Davis les premiers, tous pourtant connus pour leur large ouverture d'esprit). Mais Coleman s'entête. A raison. Avec ses disques et ses prestations, non seulement il divise l'audience mais sème le trouble dans la grande famille du jazz. Seuls deux saxophonistes, comme lui, vont accueillir ce vent nouveau avec intérêt ; Sonny Rollins et John Coltrane. L'histoire est en route, et qu'on le veuille ou non, il faudra désormais compter sur Ornette Coleman et ce free jazz dont il devient à l'époque, bien malgré lui, la figure emblématique. Ce "Change of the Century" poursuit donc avec insolence l'exploration de son prédécesseur ; avec une orientation encore plus marquée qu'auparavant pour le swing, il ne se fait pas prier et y inscrit un nouveau standard ("Una Muy Bonita"). Deux autres titres sortent du lot : l'évident "Free", qui, dans un tel contexte, prend l'allure de réel précepte... Après un long phrasé sinueux mené de concert par Cherry et Coleman, le groupe entre dans une rythmique échevelée où les chorus passionnés fustigent avec la fougue qu'on leur devine. L'autre morceau de bravoure, c'est la plage titre, "Change of the Century" qui, à juste titre, joue son rôle prophétique. Annoncé par le coda de "Una Muy Bonita", le morceau se précipite dans un nœud de notes que la batterie versatile de Higgins aide à suspendre dans les airs, pendant que Charlie Haden s'essaye à l'archet sur sa contrebasse. Sa fin abrupte en rend l'expérience encore plus violente. Un joyeux foutoir où tout le monde semble partir dans mille et une directions tout en réussissant à atteindre le seul même et unique but.

note       Publiée le samedi 25 mai 2002

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Change of the century".

notes

Note moyenne        7 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Change of the century".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Change of the century".

saïmone › jeudi 11 juin 2015 - 16:06  message privé !
avatar

Un de mes préférés, à ta santé l'ancien !

Note donnée au disque :       
(N°6) › vendredi 15 mai 2015 - 16:02  message privé !
avatar

Y a vraiment un truc propulsivement joyeux dans la musique de ce quartet. Un truc qui vous donne une transfusion en prise directe sur un courant de vie.

Note donnée au disque :       
Coltranophile › lundi 13 août 2007 - 17:13  message privé !
Aussi bon ou presque que le précédent, seules les compos sont un chouia en dessous dans l'ensemble (même si "Ramblin'" et "Una Muy Bonita" sont devenus des classiques). Ce que le public jazz désire, Ornette n'en a cure. Pourtant, nul hérmetisme ne vient entraver le propos. Ornette, simplement, plante son propre décor, définit son monde, un monde aux contours flous, extensibles, où les murs se traversent à la force du désir. La porte est ouverte. A chacun de vouloir y entrer.
Note donnée au disque :       
heirophant › samedi 26 novembre 2005 - 00:56  message privé !
tres bon disque, un poil moins bien que the shape of jazz to come, mais tout de meme excellent!!
Note donnée au disque :