Vous êtes ici › Les groupes / artistesCChassalla › Phoenix out fo the ashes

Chassalla › Phoenix out fo the ashes

cd • 10 titres

  • 1Spirit
  • 2Mistrust
  • 3Crush
  • 4Everything/something
  • 5Angels skies
  • 6R.O.O.Y. II
  • 7Opus
  • 8Zeitschlag
  • 9My shepherd
  • 101943

extraits vidéo

informations

NCC Audio, Kassel, Allemagne, 1995-96

line up

Christian Rossbach (chant, synthés, programmation), Mark Hessburg (chant, synthés, programmation), Frank Matthaus (guitare, basse), Stephanie Kühn (chant féminin), Jürg Teibach (violon), Matthias Rode (synthé, programmation, sampling)

chronique

Si j'ai acheté ce cd c'est suite à une confusion de noms. 'Mais après tout, je l'ai, je le garde', me suis-je dit. 'Phoenix out of the ashes', un disque de ruines au feeling de fin d'époque, au fil d'Ariane parfois décousu ou du moins confus puisque l'on alterne volontiers entre les tentations neofolk ('Spirit', Angels skies'), gothic rock au ralenti ('Mistrust'), des touches darkwave, de légères attaques metal (R.O.O.Y. II', '1943') un peu d'expérimentation 'indus' ('1943') et une ambiance un peu déstabilisante qui paraît ne jamais réellement décoller malgré des riffs appuyés par moment. Le propos se veut-il contemplatif ? L'auditeur est-il spectateur de ce monde à l'agonie ? Et cette colère que l'on devine, pourquoi n'éclate-t-elle pas franchement ? On devine bien l'ambition du groupe quant à ses arrangements qui se veulent ambitieux et variés mais le liant ne prend qu'imparfaitement, les mélodies et le chant manquent de charisme, les divers styles abordés restent disparates sans dégager d'impression de cohérence. Les breaks, ponts, tombent mal à propos, les sonorités sont naïves, une impression d'amateurisme et d'improvisation s'impose ('1943'). L'ambiance elle-même pose problème tant elle est peu claire au final, les morceaux les plus tranquilles étant les seuls à tirer un minimum leur épingle du jeu sans séduire totalement non plus. Que dire, des envolées 'nobles', pompier au possible ? C'est donc un phénix plutôt déplumé et guère vaillant qui sort son bec noirci des cendres. On se demande bien pourquoi d'ailleurs. Allez, hop, une petite giclée de napalm ?

note       Publiée le dimanche 5 août 2012

dernières écoutes

    Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Phoenix out fo the ashes" en ce moment.

    tags

    Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Phoenix out fo the ashes".

    notes

    Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

    Connectez-vous ajouter une note sur "Phoenix out fo the ashes".

    commentaires

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Phoenix out fo the ashes".