Vous êtes ici › Les groupes / artistesTTestament › Dark roots of earth

Testament › Dark roots of earth

cd • 13 titres • 74:00 min

  • 1Rise up Man kills mankind 4:18
  • 2Native blood5:21
  • 3Dark roots of earth5:45
  • 4True american hate5:27
  • 5A day in the death5:38
  • 6Cold embrace7:46
  • 7Man kills mankind5:06
  • 8Throne of thorns7:05
  • 9Last stand for independence4:43
  • 10Dragon attack (reprise de Queen)4:44
  • 11Animal magnetism( reprise de Scorpions)5:56
  • 12Powerslave (reprise de Iron maiden)6:51
  • 13Throne of thorns (version longue)7:41

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les écouter : devenez membre.

line up

Chuck Billy (chant), Greg Christian (basse), Gene Hoglan (batterie), Eric Peterson (guitare), Alex Skolnick (guitare)

remarques

La version digipack est vendue avec un DVD

chronique

Styles
metal extrême
thrash metal
Styles personnels
bouclage de boucle ?

Bouclage de boucle pour deux raisons : La première est le retour aux sources proposé par cet album, cela saute rapidement aux oreilles. En effet, après plusieurs LPs proposant un thrash metal puissant et tirant légèrement vers le death metal, Testament revient sensiblement vers un style plus proche de celui de ses débuts, du style de la Bay area, reconnaissable assez facilement. En témoignent "true american hate", "a day in the death" ou "man kills mankind". Parfois Testament lorgne même du coté de Slayer comme sur les premières notes de "rise up" ou "man kills mankind" là encore. A noter aussi la ballade "cold embrace", exercice auquel Testament s'est déjà livré avec "the ballad" par exemple ou "return to serenity". Le seul morceau de cet album qui rappelle quelque peu les albums les plus récents du groupe ("Demonic", "The gathering"... ) est "trone of thorns", le grand moment de l'album à mon humble avis. Il s'agit en outre – toujours à mon avis - de la chanson la mieux composée de cet album, la plus profonde quelque part. Mais, en dehors de celle-ci, toutes les chansons de l'album font plus ou moins penser à celles de "The legacy" ou "The new order". La deuxième raison pour laquelle je parle de bouclage de boucle est la présence dans la version digipack de 3 reprises effectuées ici par Testament : "dragon attack" de Queen, "animal magnetism" de Scorpions, et "powerslave" de Iron maiden, la dernière ayant du reste ma préférence car remarquablement exécutée. 3 morceaux bien antérieurs au premier album du groupe et qui sonnent un peu comme un hommage final à des influences majeures. Tout cela donne à cet album un air de récapitulation, de tour d'honneur même, ce qui peut inquiéter d'autant plus que les pionniers du thrash metal ne rajeunissent pas. Tout cela n'est bien sûr qu'une impression et je peux - j'espère même - me tromper. D'autant plus qu'un retour aux sources peut aussi signifier un nouveau départ. Pour revenir à - et conclure sur - ce "Dark roots of the earth", un retour aux sources est souvent unanimement salué mais, d'une part, j'avoue préférer les albums antérieurs les plus récents de Testament ("The gathering" par exemple) et le style qu'ils y avaient développés, et d'autre part, cet album, manque globalement d'un peu de puissance à mon goût. C'est pourquoi je met 4,5 sur 6 seulement mais 4,5 tout de même.

note       Publiée le dimanche 5 août 2012

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Dark roots of earth".

notes

Note moyenne        6 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Dark roots of earth".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Dark roots of earth".

GrahamBondSwing › dimanche 10 mai 2020 - 14:20 Envoyez un message privé àGrahamBondSwing

Album inspiré, la chanson-titre est devenu un standard de leurs set-list. J'ai assisté à leur dernier passage à Paris dans le cadre de la tournée Bay area Strikes back (with the coronavirus at home) : je les ai trouvé un peu figés sur scène et les deux premiers groupes à l'affiche m'ont fait plus kiffer (Death Angel et Exodus). Je trouve un peu dommage qu'ils n'incluent pas de ballades dans leur set-list, "Cold Embrace" est pas mal du tout, comme le fait remarquer Darkstar Seven, et les plus anciennes sont excellentes. Sinon, je mets au défi Raven de comparer les 25 meilleurs groupes de Thrash avec des bagnoles et si possible en respectant les époques (ex : pour un groupe de la nouvelle vague, prendre un modèle récent) ;-)

Note donnée au disque :       
Dioneo › samedi 9 mai 2020 - 14:30 Envoyez un message privé àDioneo
avatar

(Ben c'est bizarre en même temps, comme image, je t'avoue).

(N°6) › samedi 9 mai 2020 - 14:25 Envoyez un message privé à(N°6)
avatar

Ah ah, mission accomplie pour ma part ! Pimpin' ain't easy.

Dioneo › samedi 9 mai 2020 - 13:55 Envoyez un message privé àDioneo
avatar

Là où je vois que je passe encore plus trop de temps que d'hab' sur guts : j'avais lu "la GFOTY du thrash" (...)

Dun23 › samedi 9 mai 2020 - 12:30 Envoyez un message privé àDun23

Voila, on peut pas dire mieux.