Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMM.B. › Weltanschauung

M.B. › Weltanschauung

vinyl33t | 4 titres | 46:07 min

  • 1 Weltanschauung [19:12]
  • 2 Under The Victory Banner [7:00]
  • 3 Endoradiation [12:58]
  • 4 SS 20 Attack [6:51]

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Maurizio Bianchi

remarques

Si cet album est parfois connu sous le titre «2», nous avons préféré suivre la classification de Discogs. En outre, et afin de simplifier la lecture discographique de Bianchi, nous avons choisi de ranger l’album sous MB, et non sous Leibstandarte SS MB (nom que Bianchi n’a jamais approuvé par ailleurs, et qu’on doit à la seule facétie de Bennett).

chronique

Styles
indus

Exprimer le malaise intérieur par évocation de la tragédie universelle aura été l’un des principaux ressorts de Bianchi jusqu’au début des années 80. Sans doute parce que les deux étaient chez lui très intimement liés. Bianchi commentait le monde à sa manière, subjectivement, du fonds paranoïaque de son fatras théorico-fataliste, comme le faisait en un sens Albert Caraco du haut de son dédain : sans empathie, sans état d’âme. Avec cruauté, en somme. Et, pour poursuivre le parallèle entre les deux hommes, avec cette obstination systématique, cette obsession à dire et redire encore la même chose, en une démarche libératoire qui confinait quasiment à la perlaboration psychanalytique. Album très caractéristique du Milanais, «Weltanschauung» n’échappe justement pas à cette obsession, puisqu’on y retrouve toute la tristesse psychotronique du Milanais, qui s’étale consciencieusement en mornes répétitions synthétiques. La face A se veut ouvertement maladive, chancelante parfois, ni mélodique ni rythmique, apathique en surface, stagnant entre les eaux de la cruauté et celles de l’apitoiement, sans toutefois parvenir à nettement se positionner. C’est une musique de l’échec assumé, ou, comme je l’ai souvent dit de Bianchi, une musique du renoncement. Tranche-toi les veines en écoutant du MB à fond ? Bof, pas vraiment en fait, car l’homme n’est pas reconnu pour mettre son auditeur réellement mal à l’aise, même lorsque sont abordés ici des sujets pour le moins répugnants. En revanche, il n’est pas si rare d’en ressortir avec une vague nausée en arrière-bouche. Peu enthousiasmante par nature, la face se termine par sept interminables et édifiantes minutes de discours nazis que s’est cru bon d’ajouter Bennett. L’on aura soin de sauter ce passage de fort mauvais goût pour directement se régaler d’une face B bien plus captivante. Car oui, «Endoradiation» et surtout «SS 20 Attack» sont parmi ce que Bianchi a fait de mieux dans tout son parcours. Le premier morceau déboule tel un convoi de chars d’assauts, mécanique, saturé, massif, imperturbable, traversé de temps à autres de déflagrations aiguës. C’est statique, moche, gris, sombre, et paradoxalement galvanisant. Le genre de pièce qui a dû fortement marquer les Brighter Death Now et autre Proiekt Hat. Le second morceau, plus court, joue sur une boucle en glissando, qui peu-à-peu dégénère, s’effrite, s’écarte, titube ; retranscription vraisemblable du vol et de la chute d’un missile nucléaire soviétique. Morceau là aussi emblématique de Bianchi dont on connaît l’angoisse, profonde et paranoïaque, d’une guerre atomique, selon lui destin inéluctable du monde. 30 ans plus tard, à défaut de danser au rythme des neutrons, c’est en l’écoutant que l’on attendra la fin du monde.

note       Publiée le vendredi 3 août 2012

partagez 'Weltanschauung' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Weltanschauung"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Weltanschauung".

ajoutez une note sur : "Weltanschauung"

Note moyenne : Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Weltanschauung".

ajoutez un commentaire sur : "Weltanschauung"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Weltanschauung".

ericbaisons › vendredi 3 août 2012 - 18:49  message privé !

C'est bien de justifier un peu les noms du groupe et de l'album dans les remarques. Remarquons que les db sont généralement perdues et perdantes des qu'il s'agit de classifier les entités aux noms mutants, et sons souvent illogiques. Discogs range weltanschauung dans bianchi mais pas sacher-pelz alors que RYM sépare Leibstandarte SS MB. En revanche pour MKB fraction provisoire, tout est regroupé de façon logique sur RYM alors que c'est le bordel sur discogs du fait de la création de 4 groupes différents selon l'abbréviation, l'orthographe,...