Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesRRamones › Road to ruin

Ramones › Road to ruin

cd | 17 titres

  • 1 I just want to have something to do
  • 2 I wanted everything
  • 3 Don't come close
  • 4 I don't want you
  • 5 Neddles and pins
  • 6 I'm against it
  • 7 I wanna be sedated
  • 8 Go mental
  • 9 Questioningly
  • 10 She's the one
  • 11 Bad brain
  • 12 It's a long way back
  • 13 I want you around (Ed.Stasium version)
  • 14 Rock'n'roll high school (Ed.Stasium version)
  • 15 Blitzkrieg bop/Teenage lobotomy/California sun/Pinhead/She's the one (live)
  • 16 Cone back, she cried a.k.a. I walk out (demo)
  • 17 Yea Yea (demo)

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Joey Ramone (chant), Dee Dee Ramone (basse), Johnny Ramone (guitare), Marky Ramone (batterie)

remarques

Les titres 13-17 sont des bonus par rapport à l'édition originale.

chronique

Johnny-Claude est pour ses camarades d'étude l'archétype même de ce que l'on appelle un looser. Il n'a pas vraiment la cotte avec les filles les plus canon du bahut, ce qui n'a rien de bien surprenant vu sa dégaine. Franchement qui porte encore les cheveux si longs de nos jours ? Et ces jeans serrés d'un bleu indéterminé, ces éternelles baskets, ce vieux cuir râpé, c'est d'un passéisme ! Les filles canon du bahut préfèrent les mecs habillés de survêtements coûteux, de t-shirts blancs ou saumon, coiffés d'une casquette qu'ils n'enlèvent jamais, même une fois rentrés chez eux, ceux qui écoutent le dernier hit de Booba d'une oreille sur leur Iphone dernier cri. Eux ce sont des hommes, des vrais, durs mais sensibles (en gros des beaufs qui finiront en bons pères de famille autour d'un barbecue le dimanche), pas comme Johnny-Claude et sa stature de poulet. Lui, il agite la tête quand il écoute de la musique et les blondasses du bahut, il s'en fout un peu, il préfère se branler devant les pornos de son grand frère. Johnny-Claude aime les Ramones. Un groupe de loosers comme lui. 'Ouais, mais depuis plus de trente ans, leur logo trône partout', se dit Johnny-Claude, qui se souviendra un jour des pétasses de mon lycée ?'. Ce que le jeune homme aime, c'est cette musique simple mais si directe, trois accords électriques que même lui parvient à reproduire sur la guitare sèche de son père. Et puis, ces textes débiles, c'est de mecs comme lui dont ces New-Yorkais parlent. 'Les pétasses du lycée, qui en parle, hein ?, sourit Johnny-Claude. Il a ses albums préférés bien entendu. 'Road to ruins', bof, il l'aime bien mais pas tous les jours. Il y a des bonnes chansons bien punk rock comme 'Go mental', 'I wanna be sedated' ou encore 'Bad brain', et ça, Johnny-Claude, il aime. Ca lui file la patate, il a envie de sauter sur son lit en mimant un jeu de guitare électrique, envie de chahuter ses camarades quand ils entrent en classe. Et puis, ce putain de riff sur 'It's a long way back', il est diabolique ! Le problème, c'est qu'il y a des morceaux plus calmes comme 'Questioningly' qui lui rappelle la country qu'écoute sa mémé au coin du feu ou 'Needles and pins' qu'il croit sorti d'un film américain pour adolescents des 80's, sans oublier 'Don't come close' qui sonne presque pop, et ça, Johnny-Claude, il n'aime pas trop. Alors 'Road to ruin', il ne l'écoute pas quand il va en cours, il préfère le mettre en musique de fond quand il essaie de faire ses devoirs. Les Ramones sont son groupe favori parce qu'avec trois accords déclinés à l'infini, ils ont sorti des disques pour toutes les situations de la vie...Sauf pour emballer les filles mais les filles, c'est pas tout dans la vie. 3,5/6

note       Publiée le jeudi 28 juin 2012

partagez 'Road to ruin' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Road to ruin"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Road to ruin".

ajoutez une note sur : "Road to ruin"

Note moyenne :        7 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Road to ruin".

ajoutez un commentaire sur : "Road to ruin"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Road to ruin".

Alfred le Pingouin › lundi 11 août 2014 - 00:07  message privé !

Ben merde... Ils s'est passé quoi? Vous qui fûtes de si bons compagnons de tabassage de cadavres, vous voilà à jouer pour la fête de l'école.

Note donnée au disque :       
sebcircus › dimanche 4 novembre 2012 - 20:06  message privé !

Je suis d'accord avec Kranakov, un chef d'oeuvre!

Note donnée au disque :       
Jacques Capelovici › dimanche 1 juillet 2012 - 12:15  message privé !

Chronique savoureuse d’un groupe insipide

Note donnée au disque :       
22goingon23 › jeudi 28 juin 2012 - 20:00  message privé !

La note max rien que pour Needles..., I wanna be sedated, It's a long way back to Germany, résumant à eux seuls la dynamique Ramones (détresse et colère)

kranakov › jeudi 28 juin 2012 - 14:57  message privé !

Arrêtons tout de suite les frais... ! C'est ça, les Ramones, le groupe qui enregistre "We Want The AirWaves" juste dans l'espoir d'avoir un single qui cartonne. Alors, oui, c'est un groupe commercial - mais commercial à l'échelle d'un quartier (et qu'il s'agisse d'un quartier auquel le monde entier veut s'identifier eh ben tant mieux). Mais touchez pas à "needles & pins", que même Nitzsche & Bono révèrent encore. L'album tue et tant pis pour vous !

Note donnée au disque :