Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCAnne Clark › Changing places

Anne Clark › Changing places

cd | 11 titres

  • 1 Contact
  • 2 Sleeper in Metropolis
  • 3 Poem for a nuclear romance
  • 4 Wallies
  • 5 Lovers audition
  • 6 Poets turmoil no.364
  • 7 Echoes remain forever
  • 8 All night party
  • 9 Pandora's box
  • 10 Feel
  • 11 The last emotion

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Denmark Street Studios, Londres, Angleterre, mars-avril 1983

line up

Anne Clark (voix, musique)

Musiciens additionnels : David Harrow (musique), Vini Reilly (musique)

chronique

Errances, romances, de la ville-banquise, la cité-champignon qui broie les âmes qu'elle abrite comme pour mieux les déposséder des restes de leur identité humaine, des âmes programmées, anonymes, dont une voix se fait pourtant le chantre, celle de Anne Clark qui après un premier album remarqué entame ici une fructueuse collaboration avec le musicien David Harrow qui va désormais la seconder dans la composition. Autre invité (et non des moindres), Vini Reilly de Durutti Column signe lui-aussi plusieurs morceaux, permettant à la jeune femme de se concentrer sur ses textes, poèmes désabusés évoquant la recherche d'amour, de contact, dans un monde désincarné, menacé, prisonnier de sa technologie, d'un progrès qui se change peu à peu en danger. 'Changing places' est de ce fait un album sec et glacé dans ses ambiances, contemplatif et désabusé même s'il inclut le tube 'Sleeper in Metropolis'. Cette bombe qui a déjà fait le tour des pistes de danse reste une exception dans cette collection d'interrogations existentielles, plutôt lente niveau tempi. Les premiers morceaux mettent en lumière l'aspect le plus synthétique de la musique car écrits par David Harrow, tandis que les derniers résonnent de volutes aériennes et tristes de la guitare si aisément identifiable de Vini Reilly. Voilà l'un des défauts de cette galette, une séparation en deux moitiés trop distinctes. Les cinq dernières pièces dégagent de par trop l'impression d'écouter Durutti Column avec Anne Clark en invitée derrière le micro. La première partie, plus synthétique, se révèle également moins minimale et plus riche en terme d'orchestrations et de sonorités ; elle lance le disque sur des bases accrocheuses qui se diluent peu à peu dans un éther mélancolique typique du style de Reilly sur ses propres disques. La durée relativement courte de 'Changing places' permet à l'auditeur de s'immerger dans cette ambiance particulière sans trop s'ennuyer car si la récitation de Anne Clark est bien mise en valeur, inutile de nier que nous avons affaire à une production manquant un peu de punch qui repose beaucoup sur les excellents 'Sleeper in Metropolis' et 'Poem for a nucelar romance'. 3,5/6

note       Publiée le lundi 11 juin 2012

partagez 'Changing places' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Changing places"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Changing places".

ajoutez une note sur : "Changing places"

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Changing places".

ajoutez un commentaire sur : "Changing places"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Changing places".

stankey › dimanche 29 décembre 2013 - 11:16  message privé !

'Poem for a nuclear romance' sort en effet largement du lot. Mais je suis très attaché à l'ambiance "paumée" de cet album...

Note donnée au disque :       
22goingon23 › jeudi 7 novembre 2013 - 17:17  message privé !

Bel Album aux teintes mélancoliques J'écoute en ce moment le suivant Joined Up Writing, aux climats pesants et tristes, plus new wave dans l'ambiance mais excellent (Our Darkness is le tube NWaveux par excellence)

Note donnée au disque :