Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesOOpéra Mort › Le Tour De L'Oubli

Opéra Mort › Le Tour De L'Oubli

cd • 9 titres • 28:29 min

  • 13m88
  • 2La Fin Du Monde
  • 3Anaïs Ou Satan
  • 41980
  • 5Fameck
  • 6La Secte D'Anais
  • 7Le Booster IV
  • 8Douze Km/h
  • 9La Nuit Du 11 Au 600 Février

line up

El-g, Jo Tanz

remarques

Album en téléchargement libre sur le site de tanzprocesz

chronique

T'as passé ton enfance à Metz, à jouer au bonheur, à l'espérer chaque soir avant de t'endormir. Tu te souviens des parties de cache-cache avec l'anxiété, cette pute qui te suivait tout le temps. Adolescent, tu voulais avancer, montrer au monde que derrière le Lorrain attardé et violent se prostrait une fêlure qui ne demandait qu'à dégueuler du sordide dans la petite face congestionnée de tes congénères. Alors, entre deux branlettes à base de MILF, t'as appelé ton pote Laurent (il t'avait présenté sa cousine en chaleur. Le 18 août 1993, elle te dépucela dans le salon de ses parents. Il ne te fallut que 38 secondes pour gicler ta liqueur. Tu avais voulu faire comme dans les gonzos, lui faire un masque de beauté, mais c'est le sofa qui avait tout pris. Jamais la tâche ne disparut). Des pédales, des synthés d'enfant, il n'en faut pas plus pour s'improviser malaise sonore. En plus, Laurent, il sait y faire pour casser l'ambiance avec sa voix de Gollum parti en bad : voilà ce qui se passe quand on sniffe trop de colle, gamin. Tu fermes les yeux, et tu y es, dans ce salon qui suinte l'humilité des petites gens, la bonté de ceux qui n'ont rien d'autre à partager que l'instinct de survie ; la révolte des petits hommes brandissant leur queue, leurs poings ; la fierté de rester digne, même écrasés par le darwinisme social local, qu'on appelle pudiquement "chômage industriel" ; la méchanceté de l'ignorance, celle qui conduit à l'envie, à l'aigreur, à la haine. Ce que tu produis avec ton pote n'est rien d'autre que de la musique industrielle ; de la non-musique poubelle faite par et pour du white trash ; du Depardon triso qui s'ignore, et qui se bifflerait sans doute s'il savait tout ce qu'il raconte ; la partouze du néant, du ça, du surmoi, de la mandale sèche et du rire libérateur. Putain, ce que j'aime ça.

note       Publiée le dimanche 3 juin 2012

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Le Tour De L'Oubli".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Le Tour De L'Oubli".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Le Tour De L'Oubli".

brighter_paëlla_now › lundi 4 juin 2012 - 18:48  message privé !

Metz ... quelle ville !