Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCarter USM › Worry bomb

Carter USM › Worry bomb

cd • 14 titres

  • 1Cheap'n'cheesy
  • 2Airplane food/ Airplane fast food
  • 3The young offender's mum
  • 4Gas (man)
  • 5The life and soul of the party dies
  • 6My defeatist attitude
  • 7Worry bomb
  • 8Senile deliquent
  • 9Me and Mr Jones
  • 10Let's get tattoos
  • 11Going straight
  • 12God, Saint Peter and the Guardian Angel
  • 13The only looney left in town
  • 14Ceasfire

cd 2 • 11 titres

  • 1Alternative Alf Garnett
  • 2Do re me so far so good
  • 3A bachelor for Baden Powell
  • 4Re-educating Rita
  • 5The only living boy in New Cross
  • 6Lean on me I won't fall over
  • 7Granny farminf in the U.K.
  • 8Travis
  • 9Sing fat lady sing
  • 10Lenny and Terence
  • 11Commercial fucking suicide part 1

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Manor Studios, Angleterre. Le cd bonus a été enregistré live à Zagreb le 20 mai 1994

line up

Jim Bob (chant, guitare), Fruit Bat (guitare, basse, clavier, programmation, choeurs), Wez (batterie, choeurs)

remarques

chronique

Styles
pop
punk

Pourquoi avoir fait l'impasse (provisoirement ; ce n'est pas exclu que je l'achète rapidement) sur 'Post historic monsters' ? Je ne sais pas trop, c'est un bon disque mais peut-être un peu trop voilé de l'ombre du '1992, The love album'. Le duo anglais persévère dans la qualité mais je ne sais pas, sans tourner vraiment en rond, il ne surprend plus autant. Paradoxalement plus pop, 'Worry bomb' se révèle plus frais, plus excitant et varié dans l'ambiance ; Jim Bob et son comparse (dorénavant flanqués d'un batteur) paraissent retrouver la fougue et la folie des débuts, se lâcher dans les samples, les mélodies bizarres, un peu comme s'ils nous pondaient leur 'Sergent Pepper's Lonlely Heart Club Band' à eux. Premier indice, une intro béton sous forme d'un 'Cheap'n' cheesy' totalement réussi, exemple parfait du Carter USM pompier avec son entrée de piano mélancolique et son refrain symphonique. C'est eux tout craché, nous sortir le grand jeu de l'orchestre samplé pour nous narrer la banalité tragique de l'alcoolique qui bat sa femme, se fait jeter de l'appartement, du pub, finit à dormir dans sa voiture...Et ça ne s'arrête pas en si bon chemin avec le petit orgue psyché glissé dans les lignes punk de 'Airplane food/Airplane fast food', laquelle chanson se conclut dans un parfait hymne à pogoter. Le disque est riche de ces moments spéciaux ; on retiendra tout spécialement 'Worry bomb' et son ambiance de fête foraine barrée, le génial 'Me and Mr Jones', le faux surf cheap de 'Let's get tattoos', sans oublier un 'My defeatist attitude' quasi acoustique mais aux textes vifs comme jamais ('I'd fight the system, but what's the use, it's fire resistant and waterproof'). Plus que jamais, Carter USM mérite son surnom de 'Pet Shop Boys punk' tant ils savent conjuguer un esprit punk avec des orchestrations pop, une grosse louche de vitriol et une véritable sensibilité tragique au delà du masque de clown. Une franche réussite une fois encore, la dernière aussi éclatante. Cette édition limitée offre en bonus un second cd avec un concert enregistré en 1994 à Zagreb bénéficiant de conditions sonores vraiment très bonnes, une set-list rigoureuse pas mal axée sur le disque précédent et permettant d'approcher l'énergie d'un groupe très à l'aise sur scène (j'ai pu le constater de mes yeux), qui dialogue avec les gens, s'éclate et cherche à communiquer sa passion avec eux. Quelle que soit l'édition que vous choisirez, vous ne serez pas déçus de l'achat.

note       Publiée le dimanche 6 mai 2012

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Worry bomb".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Worry bomb".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Worry bomb".