Vous êtes ici › Les groupes / artistesPPanacea › Chiropteran

Panacea › Chiropteran

cd • 15 titres

  • 1Gjallarhorn 1:42
  • 2Creatch 5:07
  • 3VD Majick 6:24
  • 4Rebrth 5:57
  • 5OMG Bleeps (with Limewax) 6:13
  • 6Jungle Techno 5:29
  • 7Chiropteran 5:51
  • 8The Puritan (with Lethal) 6:25
  • 9Rage (with Donny) 6:07
  • 104-4 Frstyl 6:19
  • 11Crypto (VIP) 6:48
  • 12Word Of Thoth (Dean Rodell Remix)5:17
  • 13OMG Klonk (with Limewax) 5:54
  • 14The Evil Seed (Limewax Remix)4:17
  • 15Thunderdrone 0:44

extraits vidéo

informations

line up

Mathis Mootz

Musiciens additionnels : Donny (tracks: 9), Lethal (tracks: 8), Limewax (tracks: 5, 13)

chronique

La mandale monumentale que je me suis pris, la première fois que j'ai écouté ce disque ! J'en ai encore la trace, et pour tout vous dire, l'effet revient à chaque écoute. Panacea le sale gosse de la techstep et de la drum'n'bass velue allant grosso modo de Current Value à Needle Sharing a embrayé sur la vitesse supérieure après beaucoup de hauts et de bas et, du haut de son Chiropteran, peut rire à gorge déployée sur toute une armée de suiveurs essouflés. C'est allemand, donc forcément chromé et rutilant, de la production dantesque aux idées les plus contrevenantes ici réunies sous une seule vision : celle de la rave-tech brutale du troisième millénaire. Maîtrisant depuis longtemps les rythmes fracassés de la techstep, Mootz s'est mis en tête d'aller piocher dans le gros son gabber-techno-teuton (mais alors vraiment, cf 'Jungle Techno', '4-4 Frstyl' ou la Schranz-terminator du remix de Dean Rodell) pour les fixer sur une grille de broken beats, de basses dégueulasses et gluantes, d'intros en pièces détachées, de samples à tout va avec un sens du funk carnivore dont l'énormité confine au génie (le monstrueux 'Chiropteran' qui vient taquiner l'invincibilité du 'Freak' de LFO – un carnage sur les planches). Et parce que Panacea c'est aussi une machine pour broyer le cerveau et pas que le corps, il y a toute une panoplie de mitrailleuses à bleeps que l'on espérait plus depuis le Find Candace de qui-vous-savez, même si évidemment plus rigide et systématique, toujours en ligne droite, et qu'il faut avoir auparavant survécu aux tirs de barrage arrosant ici dans toutes les directions sans aucun répit. Et dire qu'il y en a encore pour espérer tirer quelque chose d'Aaron Funk...

note       Publiée le vendredi 4 mai 2012

dernières écoutes

    Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Chiropteran" en ce moment.

    tags

    Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Chiropteran".

    notes

    Note moyenne        4 votes

    Connectez-vous ajouter une note sur "Chiropteran".

    commentaires

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Chiropteran".

    taliesin Envoyez un message privé àtaliesin

    Clair que ça passera mieux à petites doses... A réécouter de toute manière !

    Note donnée au disque :       
    Wotzenknecht Envoyez un message privé àWotzenknecht
    avatar

    Oh, ce n'est pas un truc à s'enfiler ni en album, ni d'une traite !

    Note donnée au disque :       
    taliesin Envoyez un message privé àtaliesin

    Bein non... Au final je préfère encore le premier.

    Note donnée au disque :       
    Wotzenknecht Envoyez un message privé àWotzenknecht
    avatar

    Pour ceux qui aiment cet album jetez-vous sur le Environments de Machinecode, la même came en un peu plus drum & bass genre Chasing Shadows ou Current Value en plus noir et moderne, même production qui défonce, même ramonage des oreilles - le temps qu'une chronique me sorte de l'arrière-train... c'est vraiment pas l'inspiration ces jours-ci

    Note donnée au disque :       
    Rendez-Moi Envoyez un message privé àRendez-Moi

    C'est pas gentil de snober ceux qui attendent des avis de spécialistes plus éclairés que Wikipedia, püpe !