Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesLLast Days Of Humanity › Putrefaction in Progress

Last Days Of Humanity › Putrefaction in Progress

cd • 41 titres

  • 1Covered with Faeces as Decoration
  • 2Visible Stains Slashes & Marks of Self-Disgust
  • 3Sewing Up the Abdominal Rupture for the Successive Acts of Degradation
  • 4Sexually Imminent Perverted Deviant
  • 5Infinitive Putrefaction in Progress
  • 6A Manual of Heinous Ways in Degeneration
  • 7In the Wards of Large Scaled Decompositions
  • 8A Delightful Scenario of Depravity
  • 9Equal Pleasures in the Realms of Dehumanisation
  • 10Intrigue Redolence Inside Putridity
  • 11Immersing the Body in a Cesspool of Lye as a Satisfying Method
  • 12Deliberate Full Corporal Slicing with a Cleaver
  • 13The General Attributes for Partial Trunk Separation
  • 14Careless Utterly Dissected
  • 15Irresistible Fixation of the Human Disarray
  • 16Corroded Hookworm Phenomenon
  • 17A Demonstration in Disassembling the Bodily Numbless
  • 18Fragrant Facial Purulence
  • 19Carnivorous Nausea
  • 20Slithered Limbs (Adorable Congestion of Body Remnants)
  • 21Gradually Cut Up Under a Series of Light Sedations
  • 22Continual Septic Waste
  • 23The Beauty of Perfection in Sensible Cruelty
  • 24Allowing the Carvings for Mutual Compassion
  • 25Driven by Motivations of Gracious Hatred
  • 26Disconnected the Cranium with a Sense of Peculiar Interest
  • 27Emerging Fungus During Gastric Pressures
  • 28Some Edible Innard Fragments of Digest
  • 29Accepted Foulness Amongst the Humane
  • 30Proceed the Mass Lite Disposal Without Compassion
  • 31Saw Down the Remaining Carbonised Bits
  • 32Precisely Eviscerated and Conserved in a Formaldehyde-Methanol Solution
  • 33Exceeded in a Frenzied Mayhem
  • 34Congenital Interior Defects
  • 35Persuaded in Legalized Cannibalism
  • 36Educative Treatment in Torture, Abuse & Finally Beheading
  • 37The Hatched Justifies the Means
  • 38Behold the Freshness of Tenderised Human Meat
  • 39Prolapsed Transpired Bowel Junk
  • 40Preservation of Headless Carrion
  • 41A Divine Proclamation of Finishing the Present Existence

line up

Rogier (basse), Marc (batterie), William (guitare), Hans (chant)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
grindcore
Styles personnels
gore extrem

Au restaurant, pizza à l’andouille oignons moutarde. Erwin éternue des asticots en masses plus gros que ses narines, il régurgite des limaces grosses comme le poing, des limaces torsadées et grêlées de protubérances solides. Aller-retour. Sauce pili-pili. Erwin est malade. Ebolavirus… il est déjà mort plusieurs fois, ça coagule vite dans les tuyaux, il perd parfois des petits morceaux de chair, sans prévenir. Un jour, Erwin est allé au pire concert de grindcore de toute sa vie : une succession de morceaux très brefs, extrêmement violents, d’une rapidité et d’une sauvagerie sans précédents, d’une telle brutalité que tout les morceaux enchaînés ne semblaient en former qu’un seul très long, une vraie bouillie aussi jouissive qu’écoeurante ; la salle aguerrie aux causes des cadors du style n’a même pas supporté : le chant diarrhéique vomissant des infra-basses granuleuses avait tôt fait d’écarteler les peaux en les faisant cloquer, écarlate, qui éclataient sous la frappe sèche de cette caisse claire incroyable. Erwin était au premier rang, il était presque seul, déjà lobotomisé. Un type a eu la bonne idée de vouloir pogoter avec lui ; à son contact Erwin a explosé dans une poussière de tripes comme un ballon remplit de farine ; ça a couvert le type, les murs, le sol devenu glissant, ça faisait des lianes autour des épaules, de la semoule sur la peau. Une petite flaque d’abats gluants, voilà ce qu’il en reste.

note       Publiée le vendredi 4 mai 2012

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Putrefaction in Progress".

notes

Note moyenne        9 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Putrefaction in Progress".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Putrefaction in Progress".

dimegoat › samedi 9 mai 2020 - 20:16  message privé !

Ah oui il déboîte ce triple (rectal putrefying banana) split

yog sothoth › samedi 9 mai 2020 - 20:14  message privé !
avatar

oui, ils refont des choses depuis l'an dernier, quelques rééditions et des splits (je n'ai pas suivi ca de près, mais ça coïncide avec un regain d'activité en réédition / distro chez bones brigade, ce qui est cool !)

Dead26 › samedi 9 mai 2020 - 20:13  message privé !

Sans oublier les inénarrables bouffeurs de clito et leur clit'em all.

Note donnée au disque :       
saïmone › samedi 9 mai 2020 - 20:01  message privé !
avatar

Je viens de voir que le groupe réformé vient de sortir un split avec les biens nommés Rectal Smegma, miam. Par contre ils semblent avoir perdu la caisse claire :( (edit : et putain c'est bon !)

Note donnée au disque :       
Dioneo › samedi 9 mai 2020 - 19:57  message privé !
avatar

"Toi... Tu ferais mieux de nous chroniquer Iskra".

(Ce serait cool en vrai, ça, blagapart).