Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesBBrutal Truth › Need to control

Brutal Truth › Need to control

15 titres - 42:56 min

  • 1/ Collapse
  • 2/ Black door mine
  • 3/ Turn face
  • 4/ Godplayer
  • 5/ I see red
  • 6/ Ironlung
  • 7/ Bite the hand
  • 8/ Ordinary madness
  • 9/ Media blitz
  • 10/ Judgement
  • 11/ Brain trust
  • 12/ Choice of a new generation
  • 13/ Mainliner
  • 14/ Displacement
  • 15/ Crawlspace

enregistrement

Baby monster studios, mars 1994.

line up

Rich Hoak (Rich) (batterie), Dan Lilker (Danny) (basse), Brent 'gurn' Mccarty (Gurn) (guitare), Kevin Sharp (Kevin) (chant)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
death metal
grindcore
Styles personnels
grind/death metal

Il n'y a pas à dire, le premier disque de Brutal Truth fit beaucoup de bruit (dans tous les sens du terme !). C'est donc en toute logique que nos 4 fous furieux nous reviennent avec ce nouvel album intitulé "Need to control". Armés d'un nouveau batteur à la technique impeccable, les new yorkais tentent une nouvelle approche sur ce disque. On peut globalement séparer le disque en 2 parties. La première (de la plage 1 à 7) contient des titres assez variés : "Collapse " très lent et mid tempo, "Black door mine" complètement grind, "Ironlung" uniquement constitué de samples et autres bruits divers, ou ce "Bite the hand" à la vitesse supersonique. Bref, un départ un peu déroutant et pas très bien maîtrisé ("Collapse" traîne en longueur, "Black door mine" est limite cacophonique, "Ironlung" est très chiante). Heureusement, la seconde partie du cd nous rassure immédiatement. Brutal Truth est bien là ! Passé une "Ordinary madness" très lente et inquiétante, notamment grâce aux vocaux hystériques de Lilker, on retrouve avec joie le style qui porta Brutal Truth au nues : le grind/death. C'est simple, de "Judgement", à "Crawlspace", tout est parfait, les titres s'enchaînent parfaitement, se distinguent les uns des autres, avec une mention spéciale au désormais culte "Choice of a new generation", véritable standard du style ! Bref, Brutal Truth a tenté quelque chose sur ce disque et l'intention est louable. Car même si cela peut paraître parfois (et encore !) maladroit, le plaisir d'en prendre plein sa tête est bel et bien là, et cela fait chaud au coeur !

note       Publiée le mardi 21 mai 2002

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Need to control".

notes

Note moyenne        34 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Need to control".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Need to control".

Marco › mercredi 24 novembre 2010 - 18:42  message privé !
avatar

Le remaster sorti cet année est fort sympathique, avec en bonus l'énormissime "Painted clowns" !

Note donnée au disque :       
Wotzenknecht › mercredi 7 juillet 2010 - 10:12  message privé !
avatar

Voilà ce qui arrive quand on oublie le brumisateur Evian dans la boîte à gants

Raven › mercredi 7 juillet 2010 - 02:23  message privé !
avatar

tiens, je l'avais jamais noté cui-ci; c'est vrai que c'est du fin, et la pochette est top classe, brutal pierre & vacances artwork

Note donnée au disque :       
Møjo › mercredi 7 juillet 2010 - 00:44  message privé !

La bataille de purée qui a dégénéré. Avec les gosses qui renversent les tables pour s'en faire des tranchées, et les surveillants débordés qui sont obligés de faire appel à l'armée pour calmer le jeu.

Note donnée au disque :       
ericbaisons › lundi 22 février 2010 - 15:19  message privé !

le debut du skeud (à partir de la 2) est plus fou que la suite, et me fait plus d'impression que la suite pour l'instant.