Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesWThe Wizar'd › Pathways into darkness

The Wizar'd › Pathways into darkness

cd | 7 titres

  • 1 Pathways into darkness
  • 2 Disease from the East
  • 3 Rainbow's end
  • 4 Frankie's dungeon
  • 5 Living dead
  • 6 Some like it dead
  • 7 Agents of misfortune

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Red Planet Studio, Manilla Maniacs Studio, février 2009

line up

Ol'Rusty Vintage Master (chant, guitare), Blackie the Crimson Heretic (guitare), Tangerine Dream (basse), Iron Tyrant (batterie)

chronique

Rien que le nom pourrait être un gag (et que dire de ceux des musiciens), le chant a tout d'une parodie, caquetant, parfois faux, surjoué dans le hanté, les riffs paraissent tirés du manuel de l'apprenti doomeux de base, les textes sont cliché et pourtant ce disque est génial. Non seulement cette étrange voix confère une ambiance de film d'horreur carton-pâte avec frissons de sèche-cheveux absolument exquise, mais en plus niveau mélodie, c'est du béton. Quant à la musique, aussi incroyable que mon entrée en matière puisse le laisser supposer, elle est d'un excellent tonneau. La rythmique se dévoile lente mais jamais poussive, la guitare surprend sans cesse par ses successions de notes qui sentent le solo sans y céder totalement, comme si les mecs en étaient tout simplement incapables techniquement et cependant, la recette se révèle des plus goûteuses. Soit ces musiciens sont de vrais génies qui nous mystifient avec un brio rare, soit leur conviction profonde et absolue les préserve de tout effet d'esbroufe pour atteindre la quintessence du sujet. Ajoutez une larme d'émotion épique au potage, une durée des titres parfaitement dosée et quelques relents heavy dans les sonorités de guitare et vous aurez un tableau plus complet de la scène. Honnêtement, il n'y a rien à jeter dans cette galette, elle déborde de fraîcheur, probablement de par cette impression que le groupe se fiche des réactions jouant son bon vieux doom des années 70 comme il l'aime, façon NWOBHM, sans se soucier le moins du monde s'il colle aux canons du genre. Cette étrange magie fait de ce 'Pathways into darkness' un disque excitant aux climats dignes d'un train-fantôme mais dont le gourmet se délectera jusqu'à l'indigestion.

note       Publiée le mercredi 2 mai 2012

partagez 'Pathways into darkness' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Pathways into darkness"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Pathways into darkness".

ajoutez une note sur : "Pathways into darkness"

Note moyenne :        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Pathways into darkness".

ajoutez un commentaire sur : "Pathways into darkness"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Pathways into darkness".

bojhü › mercredi 2 mai 2012 - 14:40  message privé !

j'ai hâte d'écouter ça

Fryer › mercredi 2 mai 2012 - 07:46  message privé !

Ce chant parfait !

Note donnée au disque :