Vous êtes ici › Les groupes / artistesBThe Blue Hour › Evensong

The Blue Hour › Evensong

  • 2001 • Perùn RUN0101 • 1 CD

cd • 13 titres

  • 1The navigator
  • 2Eyes of nature
  • 3A tree stands alone
  • 4A garden in winter
  • 5I am the wind
  • 6Mirror of October
  • 7My lady upon the silver pool
  • 8Procession of the sun
  • 9Silence my dress
  • 10Lex Talionis
  • 11Temple of ice
  • 12This path
  • 13Red sands

enregistrement

Seattle, USA 1996-1999

line up

Brian Hodges (chant, guitare classique, guitare sèche, flûte, clavier, programmation)

Musiciens additionnels : Christoph Gladis (guitare, programmation), Tom Moller (percussions)

remarques

chronique

Symbolisme des couleurs...Dans une discographie gothique, les couleurs les plus présentes dans les noms de groupe demeurent majoritairement le violet, le noir mais également parfois le bleu...Quelles images vous traversent l'esprit lorsqu'on l'évoque ? Toujours est-il que ce sont plutôt des teintes grises qui défilent devant mes yeux à l'écoute de ce disque apaisé et mélancolique. Projet dark folk de Brian Hodges, collaborateur du combo batcave Black Atmosphere, d'ailleurs secondé à l'instrumentation par son compère Christoph Gladis créateur du dit combo, The Blue Hour se profile dans une veine 'naturelle' évoquant les paysages sous la brume, les levers de soleil frileux, les crépuscules sur la forêt, l'ombre des arbres et l'onde frémissante d'un étang. C'est beau, pur, sans être exempt d'une certaine obscurité ('A garden in winter', 'Procession of the sun'), les orchestrations, dépouillées, étant principalement axées, hors clavier, sur l'acoustique (guitare, flûte, tambourin). Je mentirais en omettant une légère lassitude sur le long terme mais 'Evensong' n'en demeure pas moins une oeuvre apaisante à la tristesse relaxante, un disque organique, frais mais jamais froid dans ses atmosphères, éloigné de toute nostalgie martiale, privilégiant l'évocation de la nature pour elle-même ou comme miroir de émotions humaines, le timbre délicat et subtil de Brian Hodges y contribuant également. Les connaisseurs remarqueront une reprise de Sol Invictus présente sur la compilation hommage produite par le label Cynfeirdd, elle aussi moins agressive que l'originale. Beau cd, solide face au test du temps qui revient régulièrement dans ma platine, et à conseiller aux amateurs de dark folk lassés ou dédaigneux de l'iconographie martialo-païenne collée au genre.

note       Publiée le dimanche 29 avril 2012

Dans le même esprit, Shelleyan vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Evensong".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Evensong".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Evensong".