Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSonic Youth › 100%

Sonic Youth › 100%

cd | 4 titres | 00:00 min

  • 1 100% (LP Version)
  • 2 Crème Brûlée (LP Version)
  • face b
  • 3 Genetic (Previously Unreleased)
  • 4 Hendrix Necro (Previously Unreleased)

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Produit par Butch Vig et Sonic Youth - Mixé par Andy Wallace sauf Creme Brulée, mixé par Butch Vig

line up

Kim Gordon (basse, chant), Thurston Moore (guitare, chant), Lee Ranaldo (guitare, chant), Steve Shelley (batterie)

remarques

La face a provient de l'album Dirty, la face B est inédite.

chronique

100%, c’est l’ambiguïté. A l’image de ses auteurs. Une chanson en hommage à Joe Cole, proche du groupe buté par balles par des pickpockets… Moore s’interroge à voix haute s’il doit venger son pote à l’américaine en rendant balle pour balle : comme souvent le groupe hésite entre distance intellectuelle et violence aveugle. La vidéo est encore plus dérangeante, la scène de la découverte du cadavre de Cole se retrouvant au milieu de videos de skate bon enfant et du groupe jouant dans une boum d’ados grunge. Et la chanson n’est-elle pas un petit tube coolement désinvolte ? En 1992, quand sort ce joli objet faussement collector (c’est écrit bien en évidence "strictly limited edition", le mien a d’ailleurs le numéro… 8000 et quelques. La bonne blague !), rien ne va plus dans l’underground américain. Les parrains bienveillants Sonic Youth ont réussi à faire de la pub à leurs petits protégés Nirvana, mais désormais le trio de Seattle est si énorme que les 4 new-yorkais ne peuvent plus rien pour eux. 2 ans après Goo, Sonic Youth continue de se prendre au jeu et tente de profiter du ras-de-marée grunge en engageant le producteur de Nevermind (futur Monsieur-Garbage, comme on sait). La responsable en serait Gordon à en croire certains, elle qui a été un peu accusée à postériori de vouloir vendre le groupe (jamais vu le moindre indice ou contre indice là-dessus perso…), et s’applique depuis un moment déjà à avoir la classe à chacune de ses apparitions, aux antipodes de la vieille fille au look de bibliothécaire empoisonneuse qu’elle semblait encore être dans les 80’s… Un titre comme Creme Brulee a toujours la tension sexuelle d’antan, mais le côté très malsain et ambiance "viol" a disparu au profit d’une suavité adolescente très particulière… Creme Brulée semble la mélopée d’une gourgandine défoncée qui attire les garçons dans un coin de nature en été avant de lâcher un "I’m so happy we’re just friends" quand c’est fini. Aussi culte que le fameux "I love you, what’s your name" qui en dit plus long que toutes les études de mœurs du monde. Kim a rajeuni, et elle est inspirée ; en revanche, on ne peut pas en dire autant de Lee Ranaldo qui livre avec Genetic un triste exemple du classicisme indie rock qui allait devenir la norme bien des années plus tard. Le pont bien troussé et les superbes harmonies de guitares nauséeuses arrivent trop tard pour sauver ce titre de la mention "Generic" que je m’empresse de lui coller. Et dire que cette chanson devait à l'origine figurer sur l’album, après Druken Butterfly (elle a d’ailleurs été incorporée dans l’édition deluxe)… Elle sera refusée par le reste du groupe. Ranaldo manquera de se casser du groupe à cause de ça, ainsi qu’à cause de la supposée attitude de Gordon en voie d’embourgeoisement. Pour le coup, j’ai envie de faire l’avocat du diable et de donner lui donner raison tant elle tapait juste à cette époque. Réécouter Hendrix Necro (ce titre) pour s’en convaincre, quelle putain de tuerie, c’est du pur rock’n’roll lobotomisé pour pogo éthylique de fin de soirée indie, reprenant le riff de California über Alles et samplant la voix de Shaking Hell, ce qui ne manquera pas de piquer d’ironie les fans de longue date. La fin est équivoque : tout ça pue le sexe (d’ailleurs j’ai jamais compris pourquoi "pue" et pas "sent", soyons pas prudes), et s’enchaîne à merveille sur l’intro de 100%, remettez donc le bras au début moussaillons. "I want to be free / I ain’t on MTV"

note       Publiée le mercredi 18 avril 2012

partagez '100%' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "100%"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "100%".

ajoutez une note sur : "100%"

Note moyenne : Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "100%".

ajoutez un commentaire sur : "100%"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "100%".

Solvant › mercredi 18 avril 2012 - 23:08  message privé !

pétitionons.

Seijitsu › mercredi 18 avril 2012 - 20:51  message privé !

On veut Dirty !!!