Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSStupeflip › The Hypnoflip Invasion

Stupeflip › The Hypnoflip Invasion

cd | 21 titres

  • 1 Invasion
  • 2 Stupeflip Vite !!!
  • 3 La Menuiserie
  • 4 Gaëlle
  • 5 Check Da Crou
  • 6 Le Spleen Des Petits
  • 7 Dangereux !!
  • 8 Hater's Killah
  • 9 Strange Pain
  • 10 Gem Lé Moch'
  • 11 Sinode Pibouin
  • 12 72.8 mhz
  • 13 Ce Petit Blouson En Daim
  • 14 Dark Warriors
  • 15 Lettre A Mylène
  • 16 Ancienne Prophétie
  • 17 Apocalyspe 894
  • 18 La Mort À Pop-Hip
  • 19 Le Coeur Qui Cogne
  • 20 Keep The Faith
  • 21 Région Est

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Kingju, Cadillac, MC Salo & Pop-Hip

Musiciens additionnels : Cocolino, Reverb Man, Loulou

chronique

Styles
hip-hop
ovni inclassable
pop
Styles personnels
truc stupéfiant

C'est officiel, je suis désormais un croyant. Oh, j'en suis pas encore au prosélytisme aveugle hein. Je crois tranquillou. Faut dire qu'avant, le sucre-glace de Stupeflip ne me saupoudrait pas la gaufre. J'comprenais pas pourquoi. Maintenant je comprends pas, pourquoi ? J'suis passé de Bob l'Eponge à Ren & Stimpy. Moins de punk, plus de new wave ? J'sais pas. Peut être que ça se jouait à l'émotion tout simplement. Le p'tiot qui est en moi a ressurgi. Le troisième album m'a converti à l'intitulé du second. Cinq années d'isolation et de frustration ont mis l'animal à bloc. Je sors donc mon crayon avec une tête de Titi au bout, et je cherche c'qui a pu faire déclic. Sur papelard, Stupeflip gavait, et gave encore. Comme Fuzati, peut-être moins honteusement, Kingju a ce flow à blanc, amateur, qui te fait penser à toi en train de rapper et de t'entendre, gêné, mal à l'aise. Mais contrairement aux fashion victims parisianistes de TTC et Klub des Loosers et consort, Stupeflip - et c'est bien Hypnoflip Invasion qui m'a révélé la chose - n'est pas cynique. Stupeflip a le coeur gros, et les rêves impossibles. Et il y croit tellement dur comme faire qu'il veut t'y fer croire. Même si Barthélémy affiche clairement et sincèrement ses dédicaces dans le livret (de Ol'Dirty Bastard aux Residents) et dans "Region Est", à la MC old school, son rap n'a pas vraiment d'équivalent, et son ironie amère est beaucoup plus subtile que chez les Versaillais sus-cités. Il est même possible que vous ne perceviez pas tout de suite la beauté de ce bidule, trompés par l'esthétique nawak freestyle aseptisé. Mais Kingju transperce le filtre déconne, pour nous montrer sa gueule d'ado traumatisé. Parce que Stupeflip, derrière les artifices putassiers, derrière le second degré, ça pue la solitude, ça pue le geek romantique sarcastique, l'onanisme coloré-désespéré des mondes intérieurs... ça pue quelque chose que tu n'aimes pas sentir : ça pue Toi. Ta tête, tes mythes intimes d'adolescence. C'que tu écrivais dans les marges des Clairefontaine à l'école en espérant faire mouiller les filles qui se pâment grave devant les mecs sensibles et poètes comme on te disait. Mais en lisant, elles captaient pas. Et Kingju, je suis sûr qu'il doit se dire que personne capte vraiment non plus. Hypnoflip c'est le cahier de ce minot boursouflé par son imagination de minot, recroquevillé dans sa chaise à griffonner. Qui retrouve son meilleur pote le seul souffre-douleur de l'école plus esquinté que lui : Pop-Hip. "Prendre des p'tits bouts d'trucs et pis les assembler ensemble et écouter l'résultat tranquille dans ma chambre". Les skits servent à rien. Les voix de gogol sont vues et revues. Les refrains sont nunuches à souhait... Mais si tu es en empathie, tout passe. Si le hip-hop booty-psychopathe conquérant du mégatube imparable "Stupeflip Vite" avec le flow rouspéteur de Cadillac ou l'egotrip blindé de rimes succulentes "Apocalypse 894" ne fonctionnent pas chez toi, parce que purement hip-hop de chez hip-hop celles-ci, le gosse autiste canaillou t'emballera avec ses armes en plastiques à lui : tubes retro années 80 plus yaourt que nature ("Gaëlle", "Le Cœur Qui Cogne"), ou gouffre sentimental fétichiste : "Lettre à Mylène" : gratuite, vide, sublime. Hypnoflip Invasion a l'ADN structuré, facile à sonder : Richard Gotainer, Akhénaton, Vive La Fête, Kool Keith, les VRP. Ce qui me vient, sans réfléchir. Mais Hypnoflip Invasion a surtout la peur au bide, celle de l'incompréhension, et fait tout pour désamorçer. Stupeflip, ça n'a rien d'absurde, de bizarre ; c'est le monde imaginaire de trentenaires ordinaires, qui vivent milles films cultes par semaine dans leur tête en allant au taf, et qui au lieu de garder pour eux et d'oublier, en ont fait un disque pour tous ceux qui comme eux serrent les dents sous la couette. Les glorieux minables. Les héros paralysés du quotidien. Les p'tiots n'enfants.

note       Publiée le mardi 10 avril 2012

Dans le même esprit, Raven vous recommande...

partagez 'The Hypnoflip Invasion' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "The Hypnoflip Invasion"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "The Hypnoflip Invasion".

ajoutez une note sur : "The Hypnoflip Invasion"

Note moyenne :        14 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The Hypnoflip Invasion".

ajoutez un commentaire sur : "The Hypnoflip Invasion"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The Hypnoflip Invasion".

Rendez-Moi2 › jeudi 5 décembre 2019 - 11:40  message privé !

C'est super bien produit cette merde ! J'avais plus de mal avec les anciens mais celui-là : top. Plus fluide je trouve, et vraiment "Stupeflip vite" ça nique pas mal de morceaux boombap modernes. Le dernier morceau me fait même penser aux passages soulfreejazzchelou d'Aquemini ahah. Titi le stylo <3

Alfred le Pingouin › mardi 18 décembre 2018 - 22:03  message privé !

Stup Virus passe super au fur et à mesure, tu sens aussi la mélancolie s'installer. Chez M. Cadillac aussi d'ailleurs, une seule écoute du pavé entier, et c'est très très fort, alors que c'était presque suicidaire avec sa diction et son timbre braillard. Mais les textes, l'intention, et la prod envoient ce qu'il faut.

Note donnée au disque :       
Procrastin › vendredi 7 décembre 2018 - 02:44  message privé !

Il a pas l'air si vieux mais plutôt agile et jeune!

SEN › jeudi 1 novembre 2018 - 15:59  message privé !

ah ben ça à l'air d'être tout du même niveau : https://www.youtube.com/watch?v=VuRf47uPpjg

Note donnée au disque :       
(N°6) › jeudi 1 novembre 2018 - 15:50  message privé !
avatar

Si tout est de ce niveau, pfffiou... Je sens que je vais passer cette fin d'automne à l'Annexe (de Cadillac).

Note donnée au disque :