Vous êtes ici › Les groupes / artistesHThe House Of Usher › Stars fall down

The House Of Usher › Stars fall down

cd • 11 titres

  • 1The ravages of time
  • 2The last crypt
  • 3Nightlife
  • 4Fading when the heart breaks
  • 5Wrecked in faith
  • 6Facades
  • 7Don't forget
  • 8Vendetta
  • 9Amber skies
  • 10Witchcult
  • 11Stars fall down (reprise)

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les écouter : devenez membre.

enregistrement

Usher Studios, Allemagne, février-juin 1994

line up

Jörg Kleudgen (chant), Markus Pick (guitare), René Löftler (programmation, guitare, choeurs), Robert Nessler (basse, choeurs)

Musiciens additionnels : Manuela Löftler, Lara Von Bergen (choeurs féminins)

remarques

chronique

Après pas moins de quatre cassettes démo réparties entre 1991 et 1992, l'année 1994 voit enfin la sortie du premier album des Allemands de House of Usher. Voilà un groupe qui n'a jamais déçu tout au long de sa discographie et su maintenir un niveau de qualité constant dans ses productions et tous les ingrédients de la recette magique sont déjà présents. Le chant, voilà qui frappe d'emblée, la voix grave et spéciale de Jörg Kleudgen est de celles qui s'identifient après trois secondes d'écoute ; elle confère d'emblée un climat particulier au morceau par son rendu ni vraiment froid ni passionné non plus, cette demi-mesure hypnotique et assurée devenue la marque du groupe. Musicalement, les carcans sont évités en piochant à tous les râteliers ; on identifie aisément des gimmicks gothic rock par-ci, quelques pointes plus agressives par-là, une forme de sécheresse des percussions qui n'empêche nullement une véritable force de se dégager des chansons, ainsi qu'un jeu de clavier pour enrichir les impressions et varier le feeling. Non pas que The House of Usher révolutionnent le genre mais ils se l'approprient, l'interprètent à leur façon, y ajoutent leur grain de sel, la sincérité faisant le reste. J'ai eu l'occasion de l'évoquer dans une chronique précédente, Jörg Kleudgen est un passionné de littérature obscure et les références à Poe, les thématiques vampiriques et autres ajouts occultes ne sont pas là pour en balancer plein la vue, ce mec adore vraiment ça. Lui-même écrivain (une de ses nouvelles est proposée dans le livret, en allemand uniquement hélas), il se positionne en artiste humble en quête de partage, ce qui se ressent dans l'écriture de la musique elle-même. Nulle recherche de l'effet tape-à-l'oeil, des sonorités 'evil de la mort-qui-tue', de performances techniques stériles, les compositions se veulent vraies et porteuses d'émotions réelles, tantôt introspectives (le beau et intimiste 'Fading when the heart breaks' au piano), tantôt plus flamboyantes (le génial 'Wrecked in faith, l'une des plus belles réussites du combo), parfois tristes ('Facades'). 'Stars fall down' reste l'un des points fort de la discographie de The House of Usher, une véritable collection de hits qui semblent rivaliser d'efficacité dans leurs spécificités individuelles. Il reste à ce jour mon favori malgré la qualité de ceux qui suivront, de par ses mélodies splendidement ficelées mais également par une atmosphère gothique au sens artistique du terme, tout en sobriété et en justesse.

note       Publiée le mardi 3 avril 2012

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Stars fall down".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Stars fall down".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Stars fall down".