Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesLThe Last Days Of Jesus › Narrentanz

The Last Days Of Jesus › Narrentanz

cd | 9 titres

  • 1 The earth is our mother and we kill for her
  • 2 Still alive
  • 3 Play with children
  • 4 In the grip of love (part II)
  • 5 Lubilale deo
  • 6 China girl
  • 7 Pet semetary
  • 8 Another creation (crystal blues remix)
  • 9 Musik für die Massen

enregistrement

Exponent Studio

line up

Poor Mary O (chant), Fessy (guitare), Vajco (batterie), Peter d'Anjou (claviers, programmation), Gwee Zer (basse)

chronique

Quelle est la raison d'être d'un groupe si ce n'est donner des concerts et délivrer des disques ? Lorsque celui-ci mène une carrière véritable, ce processus en devient une véritable biographie dont l'auditeur/spectateur se fait le spectateur tantôt voyeur, tantôt complice. Quelle place occupe donc dans l'histoire des Last days of Jesus cet étrange mini, leur deuxième production, sorti en édition limitée ? Pas évident à déterminer. Il a certes cette vocation de transition lorsque pour la seule fois de leur parcours, les Slovaques feront faux bond à leur passion pour la mouvance batcave/post punk/gothic rock en louchant, le temps d'un disque ('Songs from the psycho TV') vers des sonorités nouvelles comme en usaient alors Nine Inch Nails ou Marilyn Manson. Tout en conservant l'ambiance décadente typique, une forme d'arrogance théâtrale, le combo annonce la couleur nouvelle en alourdissant ses guitares, en usant de matériel électronique et en testant quelques effets. Carte de visite ? Peut-être mais récréation également où nos musiciens se font plaisir en offrant deux reprises méconnaissables, l'une de David Bowie, l'autre des Ramones. La première se situe dans une veine electro indus en écho à des projets tels que Front Line Assembly et sans l'aide des paroles, il serait bien ardu d'y déceler la moindre étincelle de l'original (essayez dans un blind test). Les spécialistes du groupe remarqueront pourtant qu'une fois encore il bricole les choses à sa manière, alternant cassures, accélérations, passages saturés d'effets, vocaux clairs, miettes de deathrock et attaques indus crossover. Moins expérimentale, mais toujours aussi personnelle, la cover des New-Yorkais se révèle moins déstabilisante, moins lourde, même si plutôt moyenne à mon goût. Calme avant la tempête car 'Another création' est un travail d'expérimentation pur, plus proche de Premature Ejaculation version 'trance' que de tout ce que sortiront nos Slovaques. Visiblement, ces derniers aiment faire joujou avec des boutons et ils ne s'en privent pas sur cette chanson qui paraît servir de prétexte à tester du nouveau matériel. A noter que les diverses pièces sont entrecoupées d'interludes sous forme de chants chrétiens à mettre en relation sans doute avec le sigle moqueur 'New Christian Music' apposé sur la pochette. Comment se situer face à une galette qui sonne davantage comme une compilation d'expérimentations divers, un patchwork d'ébauches plus que comme un disque fini ? Je ne sais pas trop, tout n'est pas à jeter mais l'exercice paraît vain, surtout en comparaison du reste de la discographie. Ceci explique probablement le choix de l'édition limitée mais l'abstention se serait avéré une alternative tout aussi pertinente...2,5/6

note       Publiée le jeudi 22 mars 2012

partagez 'Narrentanz' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Narrentanz"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Narrentanz".

ajoutez une note sur : "Narrentanz"

Note moyenne : Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Narrentanz".

ajoutez un commentaire sur : "Narrentanz"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Narrentanz".