Vous êtes ici › Les groupes / artistesRThe Rose Of Avalanche › Always there + In rock

The Rose Of Avalanche › Always there + In rock

cd • 15 titres

  • 1Dreamland
  • 2Not another day
  • 3Height of the clouds 1
  • 4Height of the clouds 2
  • 5Darkorjan
  • 6Yesterday one more
  • 7Darkorjan - Og
  • 8Always there
  • 9Waiting for the sun
  • 10Majesty
  • 11Just like yesterday
  • 12Velveteen
  • 13Who cares
  • 14The mainline man
  • 15Always there (the mainline mix)

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les écouter : devenez membre.

enregistrement

Les titres 1-7 sont extraits de 'In rock' et les titres 8-15 de 'Always there', contrairement à ce qui est inscrit sur la pochette.

line up

Philip Morris (chant), Nicol McKay (basse), Paul J.Berry (guitare), Glenn Schultz (guitare), Mark Thompson (batterie)

remarques

chronique

Chronique d'un malentendu annoncé...mais jusqu'à quel point ? Je ne reviendrai pas lourdement sur les erreurs de gestion de carrière d'un groupe plein de potentiel qui n'a jamais réussi à trouver complètement son public ni son créneau pour entrer d'emblée dans le vif du sujet. The Rose of Avalanche est originaire de Leeds (comme les Sist...chut!), portent des perfectos et des lunettes de soleil (comme les Sist...ta gueule!), ils aiment beaucoup le Velvet Underground et les Stooges (comme les Sist...on sait!), bref un gang de mecs qui avaient juste envie de s'éclater en jouant du bon rock un peu sombre mais en essayant d'y adjoindre un petit quelque chose de plus. Ce cd groupe les deux premiers minis 'In rock' et 'Always there' (à remarquer l'erreur de livret qui a inversé l'ordre chronologique), tous les deux franchement excellents. On y sent clairement l'amour des musiciens pour leurs influences avec cette petite touche de mélancolie en plus qui leur a valu les faveurs du public goth. Ils aiment d'ailleurs soigner leurs intros souvent tristes pour préparer le terrain à des lignes puissantes et magistrales, 'Dreamland' et 'Not another day' en témoignent, tandis que les deux parties de 'Height of the clouds' doivent tout au Velvet, version fraîche et cristalline pour la première, plus proche de Jesus and the Mary Chain dans la seconde (les éléments noisy en moins). L'excellent 'Darkorjan' surprend tout soudain par sa batterie en roulements et son atmosphère rituelle, ses lambeaux de wah wahs qui se perdent, avant qu'une basse bien lourde ne vienne renforcer l'obscurité de cette excellente pièce. Magnifique essai de gothic rock psychédélique dans ce qu'il a de noble. 'Yesterday' once more' sonne nettement plus rock'n'roll dans les guitares, offrant un contraste particulier avec une batterie sèche et binaire, mais là encore, la chanson va évoluer et surprendre avec un final flamboyant mélangeant le goût du psychédélisme avec des synthés glacés. En guise de conclusion, une seconde version de 'Darkorjan' au jeu de batterie encore plus fouillé. Le seul reproche est que ces trois titres sont instrumentaux et que sur un mini, on peut se demander pourquoi le chant n'est pas davantage présent. 'Alaways there' poursuit avec des sonorités plus proche d'un gothic rock sec et cristallin dans ses harmonies puis une bonne reprise du 'Waiting for the sun' des Doors. On réalise alors que le timbre de Philip Morris sans être à 100% charismatique reste typé car on l'identifie dès les premières mesures. Les Rose of Avalanche ont également toujours eu le goût des belles ballades soigneusement écrites comme en témoignent 'Majesty' et 'Who cares' ; on y sent les musiciens à l'aise et efficaces. La tentative échoue sur 'Velveteen' trop superficiel pour sonner de manière totalement crédible. 'Always there' n'est pas qu'une collection de ballades, des chansons comme 'The mainline man' ou 'Just like yesterday' (qui abuse un brin du wah wah) se révèlent plus rythmées. Si musicalement, on y retrouve bien certaines orchestrations chères aux fans de gothic rock, le chant reste relativement clair en évitant les tentations gutturales des collègues de Sisters of Mercy ou March Violets. L'identité des Rose of Avalanche a toujours passé par là et cette compilation en est une belle preuve. Après, on aime ou non, je sais que la première fois, j'avais été déçu. Du haut de mes 16 ans, jeune goth frais émoulu, j'attendais autre chose de cette belle pochette, un truc plus sombre. Heureusement, on mûrit avec le temps. 4,5/6

note       Publiée le mercredi 21 mars 2012

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Always there + In rock".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Always there + In rock".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Always there + In rock".