Vous êtes ici › Les groupes / artistesLLord Finesse & DJ Mike Smooth › Funky Techinician

Lord Finesse & DJ Mike Smooth › Funky Techinician

cd • 14 titres • 52:33 min

  • 1Lord Finesse's Theme Song Intro
  • 2Baby, You Nasty (New Version)
  • 3Funky Technician
  • 4Back To Back Rhyming
  • 5Here I Come
  • 6Slave To My Soundwave
  • 7I Keep The Crowd Listening
  • 8Bad Mutha
  • 9Keep It Flowing
  • 10A Lesson To Be Taught
  • 11Just A Little Something
  • 12Strictly For The Ladies
  • 13Track The Movement
  • 14Baby, You Nasty (12' Version)

enregistrement

1989-1990

line up

Lord Finesse (MC), DJ Mike Smooth (production)

Musiciens additionnels : DJ Premier (production), Diamond D (production), Showbiz (production), A.G. (MC)

remarques

chronique

Styles
hip-hop

Si j'ai investi un peu de mon salaire dans le premier album de Lord Finesse, c'est plus par souci de posséder le tout premier album (hem) produit par DJ Premier (AHEM) hors Gangstarr, que par l'originalité du disque en lui-même. Finesse, dont le nom est ici exceptionnellement accolé à un Mike Smooth dont l'utilité musicale, à l'instar de celle de DJ Polo pour Kool G Rap, reste sujette au questionnement, a probablement plus marqué par ses productions dans le futur crew D.I.T.C. (notamment sur l'impressionnant Lifestylez ov da Poor & Dangerous de Big L chroniqué en ces pages) que par son originalité au micro. Il avait pour lui un flow concis, technique et détaché, et délivrait des egotrips dans la lignée d'un Rakim, le génie textuel en moins. Les prods sèches et minimales de Funky Technician - à l'exception du titre épo signé Diamond D, de "Lesson To Be Taught" avec son sample-souffle unique griffé Premier (une de ses plus savoureuses instrus), ou de "Just a Little Something" - charment l'oreille mais ne marquent pas beaucoup. Et les beats manquent de peps pour la majorité. Mais Funky Technician est probablement l'un des albums de hip-hop les plus "raw" que vous pourrez dénicher dans vos investigations archéologues : absence totale d'emphase, économie de moyens, bonhommie et style décontracté-méprisant-élégant typiquement new-yorkais en sont les qualités indéniables. Le témoin d'une époque révolue, foutrement bien troussé, mais aussi, il faut bien le dire, assez impersonnel, qu'on ressortira de son boîtier comme une bonne vieille Super NES de sa mallette. Rarement, mais avec la satisfaction du petit plaisir vintage.

note       Publiée le lundi 19 mars 2012

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Funky Techinician" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Funky Techinician".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Connectez-vous ajouter une note sur "Funky Techinician".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Funky Techinician".

varg Envoyez un message privé àvarg

bah moi je suis au milieu, avec return of the funkyman, que je trouve vraiment bien dans son jus early 90's, juste avant que la grosse cavalerie débarque à grand renfort de $$$$. frais, quoi.

nowyouknow Envoyez un message privé ànowyouknow

force toi à l'aimer ou fais semblant, c'est une perle.

Raven Envoyez un message privé àRaven
avatar

non : bofffffff.

nowyouknow Envoyez un message privé ànowyouknow

faudrait que je le retente mais le rap des 80's j'ai du mal. par contre 'the awakening' oufffffff