Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesEEnthroned › Obsidium

Enthroned › Obsidium

cd • 9 titres • 40:17 min

  • 1Sepulchred Within Opaque Slumber03:49
  • 2Nonus Sacramentvm - Obsidium04:09
  • 3Horns Alfame04:30
  • 4Deathmoor03:49
  • 5Oblivious Shades06:43
  • 6The Final Architect04:37
  • 7Petraolevm Salvia04:04
  • 8Oracle ov Void03:59
  • 9Thy Blight Vacuum04:37

line up

Nornagest (guitare, chant), Nerath Daemon (guitare, claviers), Phorgath (basse, backings), Garghuf (batterie)

remarques

chronique

Styles
black metal
metal extrême
Styles personnels
brutal black metal

Il est amusant de voir comme on peut parfois avoir l'impression de connaître un groupe, alors qu'en fait l'expérience qu'on en a fait n'est que très partielle. C'est exactement le cas d'Enthroned que j'avais entendu pour la première fois à la radio pour la sortie de "Toward the skullthrone of Satan" et dont le seul album que je possède est "Armoured bestial hell". Dans ma tête c'était pourtant clair, Enthroned je connais et ça ne me parle pas plus que ça. C'était sans compter sur le fait que "armoured..." est sans doute l'un de leur plus mauvais opus, et que depuis tout ce temps, le line-up a été assez grandement remanié. Le plus notable à mes oreilles est d'abord que Nornagest est passé au chant alors qu'il se contentait de quelques backings par le passé. Et grand bien leur en a pris, car le bonhomme assure méchamment même si les effets posés sur son chant ne sont pas forcément toujours opportuns. Pour le reste, c'est du Enthroned tel que je m'en souviens, à savoir beaucoup d'agressivité, des passages bestiaux et rapides, ce qui leur vaut une étiquette de brutal black metal, mais qui sait également nous ménager quelques moments de répis où le rythme baisse, allant même comme sur "horns aflame" à tout arrêter pour laisser place à des bruits d'ambiances. Ne vous fiez donc pas à l'ouverture ultra rapide de "Sepulchred..." qui n'est pas à l'image de l'ensemble du CD, et risquez vous à aller au delà. Vous découvrirez alors que chaque partie est très bien travaillée, notamment au niveau de l'ambiance, ce qui permet d'entrer très facilement dans cet "Obsidium". Si l'aspect très linéaire du brutal black est toujours très présent, il n'en demeure pas moins que les ralentissements apportent une touche vraiment excellente à la musique d'Enthroned. "Horns aflame" appelle irrésistiblement au headbanging et le titre suivant "deathmoor" recèle quelques riffs très acérés avant de laisser place à une partie beaucoup plus groovie (si, si, c'est possible). Je ne parviendrais pas à mettre plus de quatre boules à cet album car même s'il s'agit finalement du meilleur enthroned que j'ai pu entendre (mais encore une fois, mes connaissances sont lacunaires), je n'ai pas réussi à avoir de coup de coeur sur aucun des morceaux. Ils sont tous globalement bon, mais aucun ne me restera à l'esprit après écoute. Un album plaisant à écouter néanmoins.

note       Publiée le jeudi 15 mars 2012

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Obsidium".

notes

Note moyenne        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Obsidium".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Obsidium".

saïmone › dimanche 18 mars 2012 - 13:16  message privé !
avatar

Inoffensif

Note donnée au disque :