Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesPPixies › Trompe le Monde

Pixies › Trompe le Monde

  • 1991 • 4AD CAD1014LCD • 1 CD

cd • 15 titres • 39:03 min

  • 1Trompe le Monde1:47
  • 2Planet of Sound2:06
  • 3Alec Eiffel2:50
  • 4The Sad Punk2:59
  • 5Head On2:14 [reprise de The Jesus and Mary Chain]
  • 6U-Mass3:00
  • 7Palace of the Brine1:34
  • 8Letter to Memphis2:40
  • 9Bird Dream of the Olympus Mons2:48
  • 10Space (I Believe In)4:18
  • 11Subbacultcha2:09
  • 12Distance Equals Rate Times Time1:19
  • 13Lovely Day2:10
  • 14Motorway to Roswell4:43
  • 15The Navajo Know2:24

enregistrement

Master Control, Burbank, USA / Studio des Dames, Paris, France / Blackwing Studio, Londres, Angleterre, 1991

line up

Eric Drew Feldman (claviers), Black Francis (chant, guitare), David Lovering (batterie), Kim Deal (basse, chant), Joey Santiago (guitares)

remarques

chronique

Styles
rock alternatif
Styles personnels
noisy college rock

Ce qui a bien failli s'appeler très justement "Trompe l'Oeil" va être le dernier témoignage de nos quatre fantastiques de Boston. Cinq années d'activités, 4 albums et un EP, de l'énergie et de l'enthousiasme à revendre ; on ne pourra pas reprocher aux Pixies de se l'être coulée douce. C'est une chose d'être prolifique (encore que, de nos jours, cela devient rare), mais les Pixies ne se contentaient pas de cela ; à leur répertoire étendu, il faut noter la qualité constante qui faisaient le trait de marque de leurs compositions. Et c'est encore le cas ici. Pourtant, alors qu'à sa publication, on sait déjà que le divorce prononcé entre Kim Deal et Black Francis (qui entamera par la suite une carrière sous le nom de Frank Black) amènera l'inéluctable, beaucoup de voix s'élèvent pour manifester leur déception quant à son contenu. Pourtant, "Trompe le Monde", à commencer par sa plage titre, regorge de morceaux de bravoure : "Planet of Sound", "Alec Eiffel", l'incroyable "The Sad Punk", "Letter to Memphis" et son mur de guitare à la My Bloody Valentine, le tube potentiel "Bird Dream of the Olympus Mons", le délirant "Space" et "Motorway to Roswell" (tous trois emplis d'allusions à la science-fiction et aux martiens), ou encore l'irrésistible "Subbacultcha" et l'expéditif mais tellement bon "D=RxT". Bref, un sans faute, que seule l'utilisation de nappes de claviers aura poussé à un tel revirement des critiques. Grossière erreur puisque ceux-ci, à l'image d'un Faith No More, viennent souligner les titres de quelques effets bien mesurés, histoire de leur donner plus de poids. Dommage que l'album se termine sur un titre aussi anecdotique que "The Navajo Know". Mais dans ce contexte si difficile et particulier, les Pixies gravent ici la quintessence de leur art, eux, les défricheurs, qui auront ouvert un boulevard immense où le grunge va bientôt s'engouffrer, Nirvana, clairement influencés par les Pixies, les premiers.

note       Publiée le mardi 14 mai 2002

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Trompe le Monde".

notes

Note moyenne        43 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Trompe le Monde".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Trompe le Monde".

nicola › mardi 18 juin 2019 - 20:32  message privé !

Indie Cindy, Head Carrier et encore un qui arrive en septembre.
Yay.

Alfred le Pingouin › lundi 19 janvier 2015 - 16:20  message privé !

Mondjeu c'était quoi cette blague, là, Indie Cindy?

Note donnée au disque :       
Aladdin_Sane › mercredi 26 mars 2014 - 15:38  message privé !

Ca y est, le nouvel album des Pixies est annoncé pour fin avril (et il traine déjà sur la toile...)

Note donnée au disque :       
Raven › samedi 25 mai 2013 - 01:21  message privé !
avatar

ressenti, subjectif, tout ça... Après ça n'est aussi qu'une impression pour le "corgan band", comparer aux Smashing serait insultant pour Pixies... bon, après c'est vrai qu'en y réfléchissant bien... Francis est un peu de la même famille de chanteurs que corgan, quand même ; celle des couineurs à pincettes. Mais j'ai jamais eu envie de l'asperger d'acide, le Francis.

Note donnée au disque :       
(N°6) › vendredi 24 mai 2013 - 13:27  message privé !
avatar

Ouais, je le vois pas non plus le côté fashion-victim-arty chez les Pixies, mais pas du tout. Celui-là, je l'ai mis en boucle dans la bagnole alors que je me faisais des virées en montagne. Ca tournicote comme il faut, ça va bien avec les virages des grands cols.

Note donnée au disque :