Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCChristian Death › Ashes

Christian Death › Ashes

cd | 7 titres

  • 1 Ashes (7.14)
  • 2 Ashes (part 2) (2.26)
  • 3 When I was bed (8.06)
  • 4 Lament (over the shadows) (2.54)
  • 5 Face (3.53)
  • 6 The luxury of tears (6.56)
  • 7 Of the wound (5.03)

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Rozz Williams, Valor Kand, Gitane Demone

chronique

Après "Only theatre of pain" et "Catastrophe ballet", "Ashes" est le troisième volet de la trilogie. Mais c’est aussi la deuxième "collaboration" avec Valor le frère indigne. Symphonie gothique à trois voix (Rozz, Gitane et Valor), "Ashes" est dans le même esprit que "Catastrophe ballet" et consolide la position de Christian Death dans son rôle de "leader" de la scène death rock. On y trouve des morceaux très goth ("Ashes", "face") mais aussi des moments plus atmosphériques, plus expérimentaux avec des morceaux comme "Of the wound" où l’on peut entendre les pleurs du fils de Gitane et Valor. On rencontre également pour la première fois la fascination de Rozz pour l’Allemagne nazie ("Lament") sans qu’il y ait pour autant fascisme derrière tout ça. Certains diront que le départ de Rozz mettra fin au véritable esprit de Christian Death, je me bornerais à dire que cette trilogie est magnifique et culte.

note       Publiée le lundi 13 mai 2002

chronique

‘Ashes’ a ceci de particulier qu’il est le dernier album que Rozz Williams ait enregistré avec Valor et l’on moins que l’on puisse dire, c’est que, au delà des controverses, cette collaboration sulfureuse s’achève véritablement en apothéose. Ce disque poursuit dans la voie du précédent (‘Catastrophe Ballet’) en tissant des atmosphères profondes et denses mais de façon plus sombre encore. Après quelques notes d’un piano lugubre débute la première partie de ‘Ashes’, toute en puissance et en émotion où Rozz donne la réplique à Gitane qui le seconde merveilleusement ; le morceau se termine en accélérant de plus en plus comme un danseur fou pour s’abattre comme épuisé et…renaître de ses cendres avec le second volet qui démarre sur un coup de gong et se poursuit sur un rythme lent et martial qui lui donne une ambiance de procession macabre. ‘When I was bed’ qui suit conjugue subtilement délicatesse des émotions et noirceur ; la voix de Rozz sait s’y faire sensuelle, épaulée à nouveau par le timbre féminin de Gitane qui donne à la chanson une profondeur particulière. C’est à un véritable hommage au cabaret allemand d’entre deux-guerres et à Marlène Dietrich qu’est convié l’auditeur sur ‘Lament’ ; exit les atmosphères gothiques, une valse mélancolique rythme le duo Gitane (tout à fait à la hauteur de la diva allemande)/ Rozz au son des cuivres et des clarinettes. ‘Face’ relance l’énergie avec roulements de batterie et riffs efficaces (le travail des guitares, tant au niveau des sonorités que des mélodies est excellent tout au long de l’album). ‘Luxury of the tears’ nous replonge dans des ambiances plus cotonneuses, presque hivernales avec son refrain poignant où Rozz et Gitane nous gâtent une fois de plus. Le disque se clôt par un titre très noir débutant par des cris de bébé sur fond de violons grinçants, puis tout s’arrête. Rozz entame alors une récitation hantée tandis que la voix de Gitane crie, se tord, semble vomir sa folie, le tout ponctué de légers accords de violon malsains à souhait…terrifiant et jouissif. Que dire de plus ? Qu’aucun groupe n’a atteint le niveau de Christian death à cette époque ? Inutile, une seule écoute suffit à s’en convaincre.

note       Publiée le mardi 19 novembre 2002

partagez 'Ashes' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Ashes"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Ashes".

ajoutez une note sur : "Ashes"

Note moyenne :        30 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Ashes".

ajoutez un commentaire sur : "Ashes"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Ashes".

caténaire › vendredi 22 janvier 2016 - 20:15  message privé !

Et bien çà faisait longtemps que je ne l'avais pas ressorti...chef d'oeuvre dont la dernière partie quasi abstraite me laisse toujours autant perplexe, mais quel bonheur :)

Note donnée au disque :       
vargounet › vendredi 8 avril 2011 - 12:42  message privé !

J'aime bien cet album ! Moins glauque que les précédents mais encore plus nocturne. Tout en ambiances quoi, et pochette excellente.

Note donnée au disque :       
Aaltra › jeudi 1 juillet 2010 - 17:14  message privé !

On est d'accord mon cher Arno... On n'est pas loin de Bowie à son meilleur...

Note donnée au disque :       
Arno › samedi 5 juin 2010 - 08:18  message privé !

La classe internationale...

Note donnée au disque :       
TribalCrow › jeudi 27 mai 2010 - 12:56  message privé !

Sinon pour pinailler, la chronique se retrouve 2 fois dans le menu à droite et on pourrait pas voir la pochette de la réédition plus jolie que celle où Rozz joue à Belphégor avec son chat^^

Note donnée au disque :