Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAvoid Catoblépone › Musiques de chambre froide

Avoid Catoblépone › Musiques de chambre froide

cd • 8 titres

  • 1Heute
  • 2Clash
  • 3Prisonnier
  • 4End never ends
  • 5Little worker
  • 6Vertigineuse
  • 7Humiliation
  • 8Les tribulations d'un soldat en solde

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Enregistré et produit par le groupe.

line up

Nadège (chant), Stéfane (basse, programmation, choeurs), Sébastien (guitare, samples)

remarques

chronique

'Buffle noir, avec une tête de porc tombant jusqu'à terre, et rattachée à ses épaules par un cou mince, long et flasque comme un boyau vidé', telle est la description dressée par Gustave Flaubert dans sa 'Tentation de St-Antoine' d'un étrange animal baptisé 'catoblépas' dont un trio breton s'est inspiré pour le choix de son nom. 'Musiques de chambre froide', leur premier cd, débute dans des tonalités quasi religieuses : rythmique rituelle lente, synthés éthérés et tristes, chant féminin, distant, comme noyé dans le brouillard...Cette tristesse recueillie et émouvante personnalisée par la voix perdurera au long de l'album même si la musique se montrera plus sèche et froide dès le second morceau. On songe à une version de Collection d'Arnell Andrea exilée des campagnes et dépouillée de sa beauté organique ; la poésie de Avoid Catoblépone est résolument urbaine, nourrie de ruines industrielles, de friches et de grisaille humaine. Ceci explique que les constructions généralement plutôt lentes et mélancoliques se voient transpercées de temps à autre d'éclats plus agressifs ('End never ends'), tant dans de subites et fugaces accélérations de la boîte que quelques riffs appuyés. Les musiciens font d'ailleurs montre de créativité et d'originalité en évitant toute linéarité ennuyeuse, épiçant les structures cold wave d'expérimentations électroniques discrètes, sans négliger une touche de noirceur plus émotionnelle. Car c'est là un autre des atouts de cette galette qui évite de se fourvoyer dans une froideur trop détachée, l'émotion reste au centre de l'écriture. On le ressent dans l'apathie ressentie pour le taulard (l'excellent 'Prisonnier'), les enfants esclaves ('Little worker') ou le soldat sur le front en 1914 ('Tribulations d'un soldat en solde') mais aussi dans l'expression simple et pudique d'une mélancolie personnelle (le superbe et éthéré 'Vertigineuse'). Paré de tels atouts, 'Musiques de chambre froide' est de ces disques qui vieillissent bien tout en conservant une identité musicale marquée, même si, hélas, Avoid Catoblépone faite partie de ces formations largement sous-estimées...

note       Publiée le mercredi 4 janvier 2012

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Musiques de chambre froide".

notes

Note moyenne        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Musiques de chambre froide".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Musiques de chambre froide".

Richard › mercredi 2 décembre 2015 - 18:47  message privé !

Je l'avais un peu oublié celui-ci... Acheté il y a plus de dix ans, je n'en avais pas gardé un souvenir impérissable. Le temps a changé ma perception, c'est certain. Les 8 titres aux ambiances bien distinctes s'enchaînent naturellement. Froid et sec mais non dénué d'émotions. Un disque de saison en somme.

Note donnée au disque :       
novy_9 › jeudi 5 janvier 2012 - 16:13  message privé !

"largement sous-estimées" c'est le bon mot ... il n'existe plus et les quelques phrases encore présente sur le site du groupe veulent tout dire.

Note donnée au disque :       
Astralgeist › mercredi 4 janvier 2012 - 13:09  message privé !

Quel bonheur de voir ce groupe ici... Un album froid, triste, particulier. Il a bercé beaucoup de mes nuits ;)

Note donnée au disque :