Vous êtes ici › Les groupes / artistesEElectric Wizard › Black masses

Electric Wizard › Black masses

cd • 8 titres

  • 1Black mass
  • 2Venus in furs
  • 3The night child
  • 4Patterns of evil
  • 5Satyr IX
  • 6Turn off your mind
  • 7Scorpio curse
  • 8Crypt of Drugula

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les écouter : devenez membre.

enregistrement

ToeRags Studios, Hackney, Londres, mai-août 2010

line up

Liz Buckingham (Elizabeth Buckingham) (guitare), Jus Oborn (Justin Oborn) (guitare, chant), Shaun Rutter (batterie), Tas Danazoglou (basse)

remarques

chronique

Frère thématique et philosophique de 'Witchcult today', 'Black Masses' est un bon album, je ne vois pas comment on pourrait affirmer le contraire. Reste que les raisons d'aimer Electric Wizard sont multiples et que ces éléments pèsent dans la balance quant à l'avis définitif. Voilà quelques temps déjà que la bande à Justin Oborn s'était dévoilée plus 'accessible', laissant un peu sceptiques certains fans de la première heure, notamment ceux friands des riffs meurtriers de 'Come my fanatics' qui avaient reproché un certain manque à ce niveau sur 'Witchcult today'. Ce disque-là ne va pas les rassurer : peu de morceaux longs et d'envolées hors de contrôle (exception faite d'un 'Satyr IX' de dix minutes dont deux de final), une inspiration assez mortelle sur la première partie avec un petit essoufflement vers la fin (on a même l'impression que le groupe revisite certains riffs anciens) et finalement une recette que l'on commence à connaître. D'un autre côté, niveau ambiances occultes, cette galette ne déçoit pas, le son est lourd, poisseux, opaque de par les solis en nappes épaisses, les quelques égarement de wah wah pour rappeler qu'en matière de satanisme tripé, une bonne prise de drogue reste un élément essentiel pour l'inspiration. Autre reproche mais plutôt une qualité à mon goût, Electric Wizard cède aux constructions traditionnelles dans son écriture, composant presque de véritables chansons avec couplet/refrain, comme c'est le cas sur le tubesque 'Black mass', l'excellent 'Venus in furs' (attention, ce n'est pas une reprise du Velvet underground) ou 'Turn off your mind'... Inutile de résister, ces mélodies sont de celles qui vont vous trotter dans la tête. Pourquoi y vois-je un élément positif ? Parce que niveau concurrence, nos Anglais ne sont plus seuls dans la crypte, la tendance d'un retour aux vieux sons étant plutôt à la page ces derniers temps. Il n'empêche qu'ils ne se laissent pas distancer; conservant leur patte, ce son lourd et glauque, ils démontrent qu'ils savent aussi faire autre chose que fixer des ambiances imparables pour drogués des ténèbres. Et puis, d'accélérer un brin le tempo pour développer l'aspect psychédélique occulte, personnellement je ne suis pas contre, 'Scorpio curse' étant de ce point de vue assez jouissive. Doit-on déplorer un aspect moins marqué de la production lo-fi caractérisant 'Witchcult today' ? Je vous laisse juge mais personnellement, voilà qui ne m'empêchera pas de dormir la nuit. Bien sûr, la longue piste ambient finale de 'Crypt of Drugula' pue légèrement le remplissage mais après tout, ça reste en accord avec le thème. Pour moi, 'Black masses' tient donc ses promesses, Electric Wizard reste doom, ne renie nullement son identité et sa ligne de conduite, tout en évoluant un brin. Je serais plus inquiet pour l'avenir ; après un rapide coup d'œil sur la carrière du combo de Dorset, j'en viens à me demander ce qu'il pourrait nous proposer par la suite... Bah, friand d'occultisme 70's que je suis, je me délecte de ce disque, véritable réglisse amère aux parfums acides et sulfureux, miam ! 4,5/6

note       Publiée le jeudi 24 novembre 2011

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Black masses".

notes

Note moyenne        14 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Black masses".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Black masses".

yog sothoth › vendredi 24 octobre 2014 - 17:56 Envoyez un message privé àyog sothoth
avatar

oui, aussi !

Shelleyan › vendredi 24 octobre 2014 - 01:25 Envoyez un message privé àShelleyan  Shelleyan est en ligne !
avatar

D'ailleurs, je dois bien admettre que je suis très fan du Wizard des 3 derniers albums

SEN › jeudi 23 octobre 2014 - 21:52 Envoyez un message privé àSEN

Y'a des morceaux qui déboîtent bien dans le dernier, comme "I Am Nothing" par exemple... j'ai pas encore approfondi le sujet, mais les premières écoutes me laissent une impression plutôt positive !

Note donnée au disque :       
Nerval › jeudi 23 octobre 2014 - 21:43 Envoyez un message privé àNerval

Pareil, il me plait bien le dernier. Il m'a paru meilleur que tous les autres albums post Let Us Prey

Horn Abboth › jeudi 23 octobre 2014 - 20:22 Envoyez un message privé àHorn Abboth

arrêtez de faire les fines bouches làààà, il est pas dégueu à ce point le dernier. Black Masses est vraiment plus emmerdant. T'façon, ils reviendront jamais au niveau "d'avant". ça aurait été un autre groupe qu'EW qui pondait ce "Time to Die", tout l'monde aurait crié au génie. Et si vous voulez vraiment du Wizard à la Dopethrone ou Come My Fanatics, je vous conseille vivement de vous pencher sur le groupe Toulousain Witchthroat Serpent. Même prod', même voix, même effets que sur les 2 albums kultes du Wiz'. A vot' bon coeur m'sieur dames.

Note donnée au disque :