Vous êtes ici › Les groupes / artistesRRudimentary Peni › Death church

Rudimentary Peni › Death church

cd • 21 titres

  • 1Dead
  • 2Blissful myth
  • 3The psycho squat
  • 4Rotten to the core
  • 5Poppy cock
  • 6Cosmic hearse
  • 7The cloud song
  • 8Vampire state building
  • 9Blasphemy squad
  • 10When you are a Martian church
  • 11Pig in a blanket
  • 12Inside
  • 13Nothing but a nightmare
  • 14Flesh crucifix
  • 15Slimy member
  • 16Love is not
  • 17Radio schizo
  • 18Happy farm
  • 19Alice crucifies the paedophiles
  • 20Army of Jesus
  • 21Dutchmen

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Connectez-vous pour les écouter.

enregistrement

Southern Studios, Angleterre, 9-10 avril 1983

line up

Nick (chant, guitare), Grant (basse), Jon (batterie)

remarques

chronique

'Death Church' est un album convoité et à juste titre, c'est l'un des meilleurs de Rudimentary Peni. Qu'est-ce qui le place donc au dessus des autres étant donné que le groupe n'a jamais rien produit de mauvais ? Son ambiance gothique et surtout son efficacité mélodique. Bien qu'il ne s'agisse pas de leur travail plus lourd, j'y décèle, en plus de la noirceur habituelle, une forme de décadence proche de la folie mais à un niveau différent de l'apoplexie de 'Cacophony'. Rien de complètement extraverti, tout se joue sur des tas de détails, à commencer par le travail vocal qui est le plus riche jamais expérimenté par Rudimentary Peni sur l'une de leurs galettes. On retrouve certes les accents rocailleux typiques de Nick Blinko mais son timbre s'approche parfois d'un P.I.L. dépressif ('Love is not', 'The cloud song'), des effets de choeurs ou de chant en retrait sont subtilement injectés ('Flesh crucifix', 'Vampire state building', 'Radio schizo') pour un effet maximum. Je trouve également la rythmique et particulièrement la basse bien mises en valeur, ce qui confère cette touche post punk goth à mon sens très jouissive. Pour en rajouter une couche, 'Death Church' inclut simplement parmi les meilleures morceaux écrits par le trio ('Rotten to the core', 'The cloud song', 'Flesh Crucifix', 'Radio Schizo', 'Happy farm' ou encore 'Army of Jesus'), il n'y a qu'à se baisser pour ramasser tant les riffs efficaces, les suites d'accords catchy se succèdent...Avec pour résultat de s'énerver contre le gimmick du groupe se pondre des titres ultra courts dont pas un ne dépasse les deux minutes quand encore ils atteignent la minute ! Ok, c'est typique de Rudimentary Peni et de leurs racines punk mais même en étant prévenu, on enrage de ne pouvoir jouir plus longuement de ces compositions puissantes. C'est le seul bémol à relever et il explique que je ne puis accorder la note maximum, à mon grand regret.

note       Publiée le jeudi 10 novembre 2011

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Death church" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Death church".

notes

Note moyenne        12 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Death church".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Death church".

GuiOhm Envoyez un message privé àGuiOhm
Klarinetthor Envoyez un message privé àKlarinetthor

Ils vont ensemble oui; a la longue je prefere la période psycho qui va suivre. Mais c'est deja bien barré ici.

Note donnée au disque :       
SEN Envoyez un message privé àSEN

Il manque FARCE quand même, l'EP qui précède Death Church, mon préféré avec celui là !

Note donnée au disque :       
Klarinetthor Envoyez un message privé àKlarinetthor

oui, c'est peut-etre ce que je préfère, cette compil d'EP. Ca me rend completement dingue au casque, notamment Media Person, Teenage time Killer,.... J'ai hate en effet. Et concernant les Subs, pas mal de leurs LP sont trouvable à qq euros donc je n'ai pas attendu les reed pour les choper.

Note donnée au disque :       
22goingon23 Envoyez un message privé à22goingon23

+ 2 au père Thor ! Southern Records soignent leurs rééditions. J'ai un faible pour celles de Subhumans : digipack lourd et solide, impressions parfaites, respect des artworks et excellent son. La réédition de ce Death Church est parfaite aussi. Quelle tension acharnée dans ces riffs. J'attends avec impatience la prochaine sortie des EP's of RP.

Note donnée au disque :