Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesBBlack Label Society › Order of the black

Black Label Society › Order of the black

  • 2010 • E1 music E1E-CD-2301 • 1 CD digipack

cd • 13 titres • 48:58 min

  • 1Crazy horse04:03
  • 2Overlord06:05
  • 3Parade of the dead03:36
  • 4Darkest days04:17
  • 5Black sunday03:23
  • 6Southern dissolution04:56
  • 7Time waits for no one03:36
  • 8Godspeed hell bound04:43
  • 9War of heaven04:09
  • 10Shallow grave03:37
  • 11Chupacabra00:49
  • 12Riders of the damned03:23
  • 13January02:21

line up

Zakk Wylde (chant, guitares, piano), John DeServio (basse, chant), Will Hunt (batterie)

remarques

chronique

Styles
metal
heavy metal
Styles personnels
sudiste

Black Label Society, c'est le groupe de Zakk Wylde, ancien guitariste d'Ozzy Osbourne. Depuis un peu plus de 10 ans, le sieur a créé ce groupe histoire de montrer au monde qu'il était un peu plus qu'un guitar-hero de fou (ça suffisait pas ??!), il s'illustre en tant qu'auteur compositeur (après un premier essai sous la forme d'un album solo) et voilà que BLS débarquait en 1997. Dès le début, on avait droit un du bon heavy metal bien porté sur les guitares et la bière, le genre de truc bien gras, américain, de bonne qualité, mais dont la diversité pouvait pécher par moments. Ok, c'est un Dieu de la guitare, ok, il nous balançait quelques belles ballades et quelques solos de guitares bien sentis, mais au bout de quelques albums, ça sentait le réchauffé sévère. Faut dire que le rythme de sorties était pour le moins assez élevé, grosso modo un album par an (live compris, compils et DVD exclus !) et la cuvée 2006, "Shot to hell", très mou du genou et peu inspiré, avait montré les limites de la pratique. Par la suite, pendant 4 ans, rien ! Pas de nouvel album, Zakk étant occupé avec un album, "Black rain", puis une tournée avec Ozzy, il avait mis de côté son Black Label Society. Et voilà quand 2010, Ozzy décide d'utiliser un autre guitariste. Zakk retourne donc naturellement à son groupe perso, et là, ces 4 années "blanches" furent bénifiques ! Non pas que ce "Order of the black" soit totalement différent des précédent disques, mais il est tout simplement bon, inspiré et pêchu. Le groupe, totalement remanié, apporte une fraicheur et une envie de foutre le feu qui n'était pas présente sur les quelques dernières galettes de la formation (les deux derniers albums tournaient en roue libre selon moi). Je me souviens très bien de la première fois où j'ai écouté ce disque, j'avais l'impression d'entendre un autre groupe ! La production est top, bien lourde et puissante avec un son de guitare vraiment ample qui fait véritablement honneur au talent de Zakk. On peut aussi remarquer que l'ambiance générale du disque est noire et pesante. Il suffit de lire les titres des morceaux ("Darkest days", "Parade of the dead", "Riders of the damned", "War of heaven", "Black sunday", "Shallow grave", "Time waits for no one"...), c'est quasiment tous les morceaux de l'album qui sont sombres... Et ça se ressent musicalement, l'album est le plus heavy et agressif de la carrière du groupe. Cela n'empêche pas d'avoir des compositions prenantes et mélodiques, mais quasiment toujours graves et inquiétantes. Et quelle patate dans les rythmiques ! On sait tous que Black Sabbath reste la pière angulaire du heavy metal distillée par le sudiste, mais là, on peut clairement dire que c'est son album le plus proche du quartet de Birmingham. Vraiment, après un "Shot to hell" très décevant, je ne m'attendais pas à un disque aussi impressionnant de la part du Black Label Society et pourtant, il s'agit d'une des surprises de l'année 2010 et peut-être même du meilleur album de la formation.

note       Publiée le dimanche 6 novembre 2011

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Order of the black".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Order of the black".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Order of the black".

merci pour le fusil... › lundi 8 septembre 2014 - 21:44  message privé !

Ca galope sévère entre trois pauses glucose.

Note donnée au disque :