Vous êtes ici › Les groupes / artistesPPlaid › Double Figure

Plaid › Double Figure

cd • 19 titres

  • 1Eyen 4:20
  • 2Squance 5:01
  • 3Assault On Precinct Zero 4:28
  • 4Zamami 4:05
  • 5Silversum 4:15
  • 6Ooh Be Do 4:27
  • 7Light Rain 3:50
  • 8Tak 1 1:01
  • 9New Family 5:18
  • 10Zala 4:45
  • 11Twin Home 5:11
  • 12Tak 2 1:08
  • 13Sincetta 5:00
  • 14Tak 3 0:49
  • 15Porn Coconut Co 4:53
  • 16Tak 4 0:59
  • 17Ti Bom 4:53
  • 18Tak 5 0:51
  • 19Manyme 4:46

extraits audio

informations

line up

Andy Turner & Ed Handley

chronique

Plaid, encore une de ces entités découvertes sur le DVD Warp Videos qui a changé ma vie lors de sa sortie à l'époque. Outre les clips (souvenez-vous de celui d'Itsu et son délire sexuel/gore sur fond d'industrie porcine), j'ai retenu surtout un côté joueur et candide qu'on ne retrouve ni dans l'aridité d'Autechre ni dans l'autisme d'Aphex Twin. Celui qui fait le clip d''Eyen', ou plus récemment celui d''At Last', tout en dessins d'enfants pourtant savamment mis en scène : c'est bien là tout le talent et le charme du groupe, de se faire passer pour plus gamin qu'il n'est tandis que la réussite qualitative explose aux oreilles sous forme de mille couleurs différentes. "Not For Threes" en était le scintillement, "Rest Proof Clockwork" le groove. Pourtant, hélas, je dois admettre que "Double Figure" n'est pas parfait et je m'en distrais parfois facilement. 'Eyen' la magnifique ouvre pourtant prodigieusement le bal dans cette ritournelle à la guitare que l'on connaît bien – enchaîné au big-beat 'Squance' de séquence de film d'action. Et puis, et puis. 'Assault On Precinct Zero' est toute chouette, du Plaid de croisière dirons-nous, et les pistes s'enchaînent sans se démarquer jusqu'au splendide 'New family' sur lequel à nouveau le génie de Plaid éclate. C'est joueur, mélodique, faussement simple mais réellement magnifique, comme si Infected Mushroom s'invitait dans le bassin de textures d'Autechre. Et puis on redécroche, perdu dans un certain nombre d'interludes, avant de se faire happer par le ravissant 'Sincetta', très mélancolique, sans doute très cinématographique aussi, dont la mélodie familière semble s'extraire du fond des âges. On repasse dans une zone secondaire pour finir sur un splendide 'Manyme', entièrement trip-hop et plus proche des collaborations avec Nicolette ou Björk. Double Figure est globalement bon mais est tiraillé entre une trop grosse quantité de titres dispensables qui le rallongent et une bonne poignée de merveilles réparties ici et là, ce qui nous fait, vulgairement, une note entre 3 et 5...

note       Publiée le jeudi 3 novembre 2011

dernières écoutes

    Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Double Figure" en ce moment.

    tags

    Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Double Figure".

    notes

    Note moyenne        5 votes

    Connectez-vous ajouter une note sur "Double Figure".

    commentaires

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Double Figure".

    allobroge Envoyez un message privé àallobroge

    Ah Plaid 1 disque tous les 7 ans ( 1 peu comme BOC mais en moins soporifique ) et une magie toujours renouvelée. Et celui là, mazette, c'est la quintessence de la couette!

    Note donnée au disque :       
    Seijitsu Envoyez un message privé àSeijitsu

    Bon je confirme, il est vraiment excellent celui là. Varié, surprenant, mélodique... Le meilleur disque que j'ai écouté de Plaid.

    Note donnée au disque :       
    Seijitsu Envoyez un message privé àSeijitsu

    Pas d'accord. Comme le précédent album, je le trouve celui-ci meilleur que Not for threes. C'est peut être même mon Plaid préféré...

    Note donnée au disque :       
    saïmone Envoyez un message privé àsaïmone
    avatar

    Vu en concert ce WE, c'était super cool

    ohmygod Envoyez un message privé àohmygod

    Pour moi plaid souffrira toujours de la comparaison avec Orbital...après je suis tout à fait d'accord avec le "une trop grosse quantité de titres dispensables qui le rallongent et une bonne poignée de merveilles réparties ici et là". Pour les merveilles Eyen en haut, Squance et New Family pas loin derrière.