Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAgnosys › Alterations

Agnosys › Alterations

cd | 8 titres | 54:21 min

  • 1 From The Heights, From The Depths [07:54]
  • 2 Toward A Crimson Gorged Progeny [07:16]
  • 3 Inborm Defects [06:19]
  • 4 Sons Of The Void [06:34]
  • 5 Banished [05:20]
  • 6 Le Lac [05:46]
  • 7 The Ghost Within [06:42]
  • 8 Tantalos [08:30]

enregistrement

Enregistré par Andrew aux Hybreed Studios

line up

Sylvain (basse), Fabrice (batterie), Cédric Mallet (guitare), Stéphane (guitare), Nico (chant)

chronique

Styles
death metal
metal extrême
Styles personnels
death metal mélodique

Quand leur bassiste m'a remis le promo en main, j'avais bien pris garde de le prévenir que le style dans lequel Agnosys s'annonce n'est pas ma tasse de thé. Et oui, c'est que chez moi, les références ont une tendance à miser gros sur la brutalité, notamment dans le Death, mais toujours avec une simple efficacité. L'ambiance est également un élément absolument majeur pour que je puisse m'y retrouver et qu'un album puisse me parler et réveiller en moi toute sorte de sentiments. De ce que j'en connais, la scène death technique / mélodique n'est pas pour moi, car elle répond à trop peu de ces critères et quand l'un est présent, les autres sont aux abonnés absents. Du coup, chers lecteurs, sachez que les propos tenus ici ne sont pas ceux d'un spécialiste du genre, mais plutôt d'un observateur lointain qui a un avis défavorable et bourré d'à priori sur le genre dans son ensemble. C'est donc à reculons que j'y suis allé à la première écoute, et je vous avouerais bien que le premier contact ne fut pas évident. Car avant toute chose, c'est le son qui m'a le plus gêné. Pourtant, j'aime bien les productions qui sont sorties du Hybreed studio, notamment à 7th Nemesis, Blackgod ou Heol Telwen, mais ici le son est à mon goût trop austère, trop sec, je pense surtout à la batterie en disant cela. De prime abord, pas évident non plus la richesse des morceaux qui tapent majoritairement dans le death mélodique, mais qui lorgnent ici sur le black metal, là sur le death technique. Finalement, une fois nos marques prises, on s'affranchit assez facilement de ces quelques limites pour finir par s'approprier leur approche musicale. Ce qui m'a également aidé à passer ce cap, c'est l'aspect non ostentatoire de leur passages techniques. J'ai en tête des groupes qui cherchent à vous en foutre plein la vue et qui ne jurent que par un méli-mélo imbuvable de plans tout aussi complexes que foireux, Agnosys a de son côté une approche beaucoup plus légère et, à mon sens, appréciable. C'est clairement bien joué tout au long de l'album, mais les plans les plus techniques sont disséminés ici ou là, ce qui permet de varier les plaisirs tout au long des quelques 50 minutes que dure "Alterations". Cela permet du coup aux ambiances de se multiplier, et à l'auditeur de voyager. Pour ma part, les parties qui m'ont le plus parlé sont celles où les vocaux clairs apparaissent, et ceux plus agressifs tels qu'on les retrouve sur "From the heights, from the depths" et "Tantalos", sans doute les deux titres les plus aboutis. Très appréciables également à mes oreilles les passages plus pesants et suffocants, mais à mon goût trop rares pour complètement m'embarquer. Au final, cet "Alterations" marque une très bonne entrée en matière pour ce jeune groupe qui vient de connaître deux gros changements de line-up, avec l'arrivée de l'ex batteur d'Aosoth, et de Rash d'Horresco Referens au chant. Un groupe à suivre pour tous les amateurs de death mélodique.

note       Publiée le mercredi 19 octobre 2011

partagez 'Alterations' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Alterations"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Alterations".

ajoutez une note sur : "Alterations"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Alterations".

ajoutez un commentaire sur : "Alterations"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Alterations".