Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSuicidal Tendencies › How will I laugh tomorrow (when I Can't even smile today)

Suicidal Tendencies › How will I laugh tomorrow (when I Can't even smile today)

cd • 11 titres • 49:58 min

  • 1Trip at the brain4:31
  • 2Hearing voices4:12
  • 3Pledge your allegiance4:30
  • 4How will I laugh tomorrow6:42
  • 5The miracle5:26
  • 6Suicyco mania5:52
  • 7Surf and slam2:50
  • 8If I don't wake up4:52
  • 9Sorry ?!3:47
  • 10One too many times3:12
  • 11The feeling's back4:04

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Mike Clark (guit.) (guitare), Bob Heathcote (basse), R.j. Herrera (batterie), Mike Muir (chant), Rocky George (guitare)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
thrash metal
Styles personnels
crossover

Ce troisième album de Suicidal tendencies est l'album de l'accélération, accélération de leur carrière, de leur talent, de leur reconnaissance. C'est aussi l'album du virage et l'album d’une certaine consécration, leur signature sur Virgin témoigne de cette consécration. Autrefois groupe hardcore, Suicidal tendencies amorce avec "How will I laugh…" un virage vers le thrash metal tout en gardant ses racines, et ce mélange subtil donne à la musique du groupe une empreinte relativement unique. Cette empreinte est encore plus personnalisée par le chant de Mike Muir, parfois murmuré, parfois plus hargneux, parfois complètement déjanté, exprimant par là comme une folie contenue. "How will I laugh…" est aussi un recueil de tubes au premier rang desquels on placera le premier morceau, "Trip at the brain", aux riffs lourds, ponctué par les solos acrobatiques et presque éthérés de Rocky George et par le chant parfois saccadé de Mike Muir. Les morceaux "Suicyco mania" et "If I don't wake up" sont de la même trempe. On placera aussi sur ce premier rang des tubes "How will I laugh tomorrow…", tout en émotions, commençant en ballade avant de s'alourdir quelque peu, et dans lequel le chant de Mike Muir prend une tournure inattendue mais non moins agréable. Parmi les tubes de cet album, on parlera aussi de "Pledge your allegiance", sorte d'hymne du groupe dont les fans scandent le refrain "ST !!" lors des concerts. On peut enfin citer le très thrash "The miracle" ou "The feeling's back". Très pauvre en défaut, "How will I laugh..." est donc un grand album pour Suicidal tendencies, un grand album de crossover et un album qui a hissé Suicidal tendencies au rang des grands.

note       Publiée le dimanche 9 octobre 2011

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "How will I laugh tomorrow (when I Can't even smile today)".

notes

Note moyenne        21 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "How will I laugh tomorrow (when I Can't even smile today)".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "How will I laugh tomorrow (when I Can't even smile today)".

Potters field › samedi 23 février 2013 - 12:18  message privé !

une carte postale de la californie à lui tout seul ce disque. bien plus fun que the art of rebellion.

NevrOp4th › lundi 21 novembre 2011 - 09:08  message privé !

Quelle prouesse technique sur le titre How I Will Laugh Tomorrow, Rocky George effectue l'un des plus beau solo que j'ai pu entendre dans le métal. Guitariste injustement sous estimé.

Note donnée au disque :       
Solvant › mardi 8 novembre 2011 - 01:14  message privé !

Du coup Bad Religion fait la queue à la porte.

Note donnée au disque :       
vargounet › mercredi 12 octobre 2011 - 09:14  message privé !

Pas faux, c'est toute une époque dont je suis assez friand à la base pour ça je trouve ça dommage. M'enfin je vais réecouter tout ça !

varg › mercredi 12 octobre 2011 - 00:28  message privé !

la pochette mon gars, l'attitude des gonz', c'est cool au possible, cette grosse baraque qui te sort son ptit chant fluet et mélodieux, ses rythmiques qui défoncent, où alors effectivement t'as vraiment rien compris, c'est un possibilité.

Note donnée au disque :