Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSkinny Puppy › Brap (Back & Forth vol 3 & 4)

Skinny Puppy › Brap (Back & Forth vol 3 & 4)

cd • 12 titres • 50:06 min • back

  • 1Jackhammer 4:18
  • 2Splasher 3:52
  • 3Double Cross 5:31
  • 4Yo Yo Scrape 4:39
  • 5Carry 5:19
  • 6Guilty 3:14
  • 7The Soul That Creates 4:03
  • 8Brap3:03
  • 9Sparkless 3:01
  • 10Dead Doll 2:18
  • 11Deadlines4:42
  • 12Last Call6:06

cd • 13 titres • 58:59 min • forth

  • 1Uranus Cancelled 4:21
  • 2All Eyes 6:08
  • 3Reclamation 2:57
  • 4Grave Wisdom 3:55
  • 5Spasmolytic 3:43
  • 6Tin Omen 6:16
  • 7Gods Gift 4:47
  • 8Convulsion 3:10
  • 9Nature's Revenge 3:58
  • 10Love In Vein 6:57
  • 11TFWO 4:18
  • 12Left Handshake 4:39
  • 13Choralone 3:36

enregistrement

CD1 : démos de 193-1984. CD2 : divers enregistrements live de la tournée 1990-1991, USA

line up

Cevin Key, Nivek Ogre, Wilhelm Schroeder, Dwayne Goettel

remarques

chronique

J'ai l'étrange impression d'avoir toujours connu cette pochette – se serait-elle imprimée subliminalement en 1996 lors de l'une de mes nombreuses virées au magasin HMV de Montréal, alors que je devais chercher une énième compilation trance ? À moins que la patte de Dave McKean y soit pour quelque chose ? Toujours est-il que voici venir d'autres fonds de tiroirs, du moins ce qui concerne le premier disque, puis une compilation bien maganée d'enregistrements live assez démentiels. Back & Forth 3, c'est un ensemble de démos, d'enregistrements instrumentaux, de sessions du temps de Bill Leeb ('Sparkless' et 'Deadlines' aux lignes de basse fort reconnaissables) avant qu'il n'aille se faire Front Line Assembler. Le Skinny Puppy instrumental, on en a déjà parlé sur la chronique de Doubting Thomas : cela peut s'avérer passionnant ; malheureusement ici il s'agit de la période antique, 1983-1984, et bien qu'intéressant dans son époque il me semble que l'intérêt de s'écouter cette suite de plages électroniques un peu vides semble relatif. Il y a autant des vieux Die Form que des vieux Portion Control là dedans, et même si par endroits une patte de chiot point son pelage décharné comme sur 'Carry', ce n'est pas non plus une raison pour se réécouter le disque bien souvent. Le second, volume 4 donc, est une autre affaire : issus des nombreux live de la période Too Dark Park / Last Rights (1990-1991), ils voient la folie des samples et des horreurs psychédéliques se mêler aux assauts de 'Tin Omen' et 'Spasmolytic', avec nombre d'expérimentations orchestrales bruitistes telles que l'immense 'Reclamation' et surtout 'All Eyes', partie centrale du medley infernal 'Walking on Ice' sur le single de 'Spasmolytic'. La batterie de cEvin Key concasse au milieu des grognements d'Ogre, et même si le son n'est pas toujours professionnel (certaines sources sont des bootlegs) il conserve toujours un bon équilibre. À noter que d'une version à l'autre, certaines ont la fameuse 'Left handshake', titre retiré de Last Rights pour des problêmes d'utilisation légale d'un sample, tandis qu'une autre (Off Beat) possède deux pistes vidéos live à la qualité merdique (macromedia 1996, quoi) que vous retrouverez facilement sur Youtube.

note       Publiée le jeudi 15 septembre 2011

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Brap (Back & Forth vol 3 & 4)".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Brap (Back & Forth vol 3 & 4)".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Brap (Back & Forth vol 3 & 4)".

Coste › vendredi 18 septembre 2015 - 20:59 Envoyez un message privé àCoste

J'ai un attachement tout particulier pour ce double, la partie "antique" surtout. Souvenirs d'adolescence... Rien que pour l'intro Jackhammer, superbement marteau !