Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSkinny Puppy › Testure

Skinny Puppy › Testure

cd • 4 titres

  • 1Testure (12" Mix) 8:28
  • 2Testure (S.F. Mix) 3:58
  • 3The Second Opinion 4:58
  • 4Serpents 5:55

line up

Cevin Key, Nivek Ogre, David Ogilvie

Musiciens additionnels : Mr. Dale Plevin (basse sur Testure)

remarques

La pochette va plus ou moins dans n'importe quel sens, selon les formats

chronique

"I hope you make sure we're properly dead before you start, Old Ripbeak!" hurle ce sample de Plague Dogs, film d'animation suivant deux chiens fuyant un laboratoire de vivisection. C'est devenu presque synonyme du Skinny Puppy de l'époque, plus particulièrement lorsque l'on regarde le clip de Testure, sorte de mélange entre Jacob's Ladder et l'esthétique commune de Cronenberg et de Clive Barker – clip dans lequel on peut voir ledit Plague Dogs au tout début dans le poste de télévision. Skinny Puppy a toujours soigné le mal par le mal, transfigurant la vivisection par un étalage grotesque de sang et de machines jusqu'au point où un concert de 1988 fut interrompu par la police, un spectateur ayant cru à une véritable torture d'animal sur scène. 'Testure'... bon sang, n'est-ce pas l'un des plus beaux bijoux du monstre canadien ? Ce beat sec, cette ritournelle interminable, ces mots grognés sans même l'effort d'en faire une phrase : "...clinic mask experiment with life and death smell lingering noxious mixed scent anxiety omnipotent doctor grinds the cage door revealing love's primal instinct taken away the tiny face terrified rant and rave smash your head against the cage vacuum clicks on high conscious through the pain..." Jusqu'à ce que la guitare débarque, sublimant un beat techno en une armature tour à tour emportée, puis leste, avec un feeling presque floydien sur la fin, avec toujours cette ambiance ô combien délétère... On passera sur la seconde version, "radio-friendly" de quatre minutes pour pencher son oreille sur la face B plus ou moins faite de rythme, d'autres rythmes et de samples disséminés comme on planterait des graines sur une aire bétonnée. Rien ne pousse et les machines continuent à marteler comme chez Laibach lorsqu'il s'y met (Kapital), militairememt, sèchement, avec un tel entêtement qu'il déshumanise toutes les émotions pourtant condensées sur le morceau-titre. 'Serpents' reprend le même rythme, encore plus dépouillé, peut-être de manière redondante – sympathique mais dispensable prolongement. Pas grave, comme pour tout single ici c'est la face A qui compte, avec trois délicieuses minutes de plus que sur l'album. Alors on se le choppe ici même si le reste n'a rien de plus à offrir, ou plus simplement sur la 12" Anthology qui regroupe aussi d'autres singles que vous désirez tout autant.

note       Publiée le mardi 16 août 2011

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Testure".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Testure".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Testure".