Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDevo › Q : Are we not men ? A : We are Devo

Devo › Q : Are we not men ? A : We are Devo

  • 1978 • Virgin CDV 2106 • 1 CD

cd • 12 titres • 34:37 min

  • 1Uncontrollable Urge
  • 2Satisfaction
  • 3Praying Hands
  • 4Space junk
  • 5Mongoloid
  • 6Jocko Homo
  • 7Too Much Paranoia
  • 8Gut Feeling
  • 9Slap Your Mammy
  • 10Come Back Jonee
  • 11Sloppy
  • 12Shrivel Up

enregistrement

1978

line up

Mark Mothersbaugh (guitares, claviers, chant), Bob Casale (guitare, claviers, chant), Gerald V. Casale (claviers, chant), Bob Mothersbaugh (guitare, chant), Alan Myers (batterie)

remarques

A noter que la réédition européenne de ce cd présente la sélection en compagnie de leur album live de 1981, à savoir neuf titres de plus.

chronique

Styles
new wave
pop
post punk
rock
Styles personnels
d-evolution

En 1978, tels de véritables martiens, cultivant le goût du grotesque, le groupe Devo se présente à la face de la Terre pour l'encourager à s'engager, comme eux, à la "D-évolution" ! Une musique aux accents retro, qui emprunte à l'esthétique rockabilly des fifties, dans laquelle ils injectent des arrangements faits de bric et de brocs, ainsi que des sons plastiques et métronomiques. La génération plastique est en marche. A cette époque, cette approche était commune à quelques fameux groupes tels que Pere Ubu, les B-52's, les Stickmen ou les Talking Heads. Avec ces derniers, Devo possède pourtant un atout majeur en la personne de Brian Eno. Au siège de producteur, il va mettre toute sa science du bizarre et du happening au service de ce groupe à la longue carrière mais dont, hélas, l'histoire ne retiendra que ce premier effort. Ils n'ont pas de haut de forme mais un entonnoir sur la tête. C'est fou mais en même temps très maîtrisé. Il faut les entendre désacraliser avec brio le "Satisfaction" des Rolling Stones, se laisser emporter par les chorus communicatifs de "Mongoloid" ou se faire lobotomiser par "Too Much Paranoia" pour comprendre de quoi il en retourne. Peu de gens en parlent encore, mais il ne fait aucun doute que l'influence exercée par Devo sur la musique pop telle qu'elle s'est déclinée depuis fût plus considérable qu'on ne le pense. C'est drôle, c'est dansant, et pourtant c'est rock, c'est flippé. C'est déjanté, énergique. C'est en avance sur son temps. Une curiosité qu'il serait presqu'impardonnable de ne pas posséder.

note       Publiée le jeudi 9 mai 2002

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Q : Are we not men ? A : We are Devo".

notes

Note moyenne        31 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Q : Are we not men ? A : We are Devo".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Q : Are we not men ? A : We are Devo".

zugal21 › vendredi 22 mai 2020 - 15:00  message privé !

Mon édition comporte en bonus les 11 titres de l'album dans l'ordre joué en mai 2009 en concert à Londres. ça n'a pas pris une ride, le groupe et le public sont en pleine forme

Note donnée au disque :       
zugal21 › samedi 6 juillet 2019 - 19:46  message privé !

Oui y a du Talking Heads là-dedans ; j'y entends aussi du Sparks

Note donnée au disque :       
Aladdin_Sane › lundi 6 avril 2015 - 13:55  message privé !

Merci pour la découverte Tin Huey, en plus du chainon manquant entre Cardiacs et Devo, je glisserais un certain goût pour l'école de Canterbury (d'ailleurs leur reprise de "I'm a believer" renforce cette impression)

Note donnée au disque :       
dariev stands › lundi 6 avril 2015 - 12:13  message privé !
avatar

ah ouéé les Waitresses, ceux qui ont commis ça : https://www.youtube.com/watch?v=qAp9aiDXM5g

bon la chanson est un peu simpliste mais les paroles et le clip sont absolument hilarants. J'aime particulièrement le moment ou elle vient asticoter le batteur qui n'avait rien demandé et qui s'en retourne à son malheureux 4/4 qui a pas l'air de l'enthousiasmer DU TOUT... avec en prime un bon vieux porn sax au milieu. C'est bien simple, ils pourraient facilement être Parisiens ou Lyonnais, les Waitresses (sans parler de la drôle de ressemblance avec une certaine Christine, caissière à carrouf, d'un groupe 1er avril dont nous tairons le nom)

MaxwellsDemon › lundi 6 avril 2015 - 08:08  message privé !

Je recommande aussi The Waitresses avec des membres de Tin Huey, ils ont fait des tubes.
https://www.youtube.com/watch?v=M4gME2g40uA