Vous êtes ici › Les groupes / artistesCClub Moral › Instruments Of Attraction (II. Sociale Hygiëne)

Club Moral › Instruments Of Attraction (II. Sociale Hygiëne)

vinyl33t • 7 titres • 35:04 min

  • 1Sprekende Klok0:29
  • 2Lonely Weekends4:18
  • 3Now I Step On You6:01
  • 4Nazis Of The Night7:26
  • 5Ain’t Nothing But A Game0:41
  • 6Lies5:59
  • 7L’Enfer Est Intime / Felix Culpa10:10

line up

Danny Devos, Anne-Mie Van Kerckhoven

remarques

Compilation de divers morceaux enregistrés dans les années 80. Edition limitée à 520 copies, incluant une intéressante biographie sous forme de livret. A noter que la pochette décrit également la genèse de chacun des morceaux sélectionnés.

chronique

Styles
indus
musique électronique
noise
power electronics
Styles personnels
oldies but goldies

Sept ans après Kapellmeister, c'est au tour du très jeune et confidentiel label No Basement Is Deep Enough de sortir ce deuxième volet de la série anthologique «Instruments of Attractions». Le principe n'a guère changé, celui de réunir sur un 10'' packagé avec minutie quelques joyaux âprement sélectionnés parmi un ensemble de sources aussi diverses que variées, ici du split avec Etat Brut, aux obscures compilations, en passant par les enregistrements live de performances qu'on devine éprouvantes. Tous caractéristiques du style Club Moral, les morceaux ci-compilés crachent harangues provocatrices et litanies bizarres sur une électronique ultra-minimaliste et monotone. Le résultat, unique, échappe avec malice à toute classification, perdu quelque part dans une hypothétique triangulation Suicide-TG-Whitehouse, plus dépouillé que le premier, plus structuré que le second (même si «Five Knuckle Shuffle» n'est pas bien loin), et sémantiquement plus riche que le dernier. Parmi les points d'orgue qui valent à eux seuls l'achat du disque, on trouvera le déprimant «Lies», le démonstratif «Nazis of the night» et sutout le débridé «L'Enter est intime / Felix Culpa», power electronics charognard venu se repaître du cadavre pourtant froid d'un certain Hendrik De Man, collabo de son état. Tout y est : la férocité, la perversion, l'efficacité. «C'était mieux avant» soupireront évidemment quelques incorrigibles nostalgiques... ouais, hum franchement sur ce coup, j'aurais bien du mal à leur donner tort.

note       Publiée le samedi 16 juillet 2011

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Instruments Of Attraction (II. Sociale Hygiëne)".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Instruments Of Attraction (II. Sociale Hygiëne)".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Instruments Of Attraction (II. Sociale Hygiëne)".

Shelleyan › jeudi 16 août 2012 - 03:03 Envoyez un message privé àShelleyan
avatar

'Nazis of the night', c'est LE hit !

Solvant › samedi 16 juillet 2011 - 21:15 Envoyez un message privé àSolvant

J'ai la très bonne compil' "To All Who Are Interested", il y a ce fameux tube "Nazis Of The Night" dessus, je kiffe depuis des années.