Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesNThe Neon Judgement › Early tapes

The Neon Judgement › Early tapes

  • 2011 • Onderstroom This is OS16/ DE-007 • 1 CD digipack

cd • 13 titres

  • 1Factory walk
  • 2Sweet revenge
  • 3Harem
  • 4The machine
  • 5Army green (WOIII)
  • 6Schyzophrenic Freddy
  • 7TV Treated
  • 8Stay mad
  • 9Sister Sue
  • 10On my own
  • 11Schyzophrenic Freddy
  • 12Concrete (Vegas)
  • 13Sexhead

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Kleos Studio, Belgique, 1981; Anything but Studio, Belgique, 1982. Remasterisé en 2010 par George Horn.

line up

Dirk Da Davo(chant, synthé), T.B.Frank (guitare, boîte à rythmes, chant)

remarques

chronique

Aaah...Les années 80...Le temps des fan-clubs...Pas de pages Myspace ou Facebook à cette époque, il fallait écrire pour avoir des contacts avec les groupes. Parfois ce genre d'initiative naissait de la volonté des fans, parfois elle venait des artistes eux-mêmes. J'avais ce pote qui faisait partie de celui de The Neon Judgement et qui m'apportait régulièrement des nouvelles; un jour il s'est pointé avec une démo k7 offerte par le duo belge, elle contenait la plupart des morceaux ici compilés. Elle m'avait interloqué de par ses sonorités, dévoilant cette face du groupe que je ne connaissais pas, minimale, froide et dépouillée, les débuts, quoi...Le genre de bidule enregistré en direct sur un quatre-pistes, sans overdub: une boîte, une gratte, la voix et un synthé...La base. Le plus fascinant dans l'histoire est que, en ce qui me concerne du moins, ces titres témoignent d'un potentiel certain, même avec un habillage aussi restreint en terme d'arrangements. C'est toute l'influence de Suicide qui se dévoile, par exemple sur des chansons comme 'Army green' ou 'Schyzophrenic Freddy' (Alan Vega, sors de cette gorge !) sans même parler la structure linéaire de composition de laquelle est exempte toute tentative 'refrain/couplet'. Les thèmes sont simples mais envoûtants car marqués de la simplicité du punk; trois, quatre notes, jamais tellement plus mais il faut être certain qu'elles s'enchaînent parfaitement comme dans une pop song...Et ça fonctionne: 'Factory walk', 'Schyzophrenic Freddy', 'TV treated' ou 'Harem' en témoignent. Naturellement, la production est crue et la remasterisation ne peut faire des miracles. Croyez-moi si vous voulez, ça n'a pas la plus petite espèce d'importance, la qualité est suffisante et cette touche lo-fi est part intégrante d'une ambiance urbaine, grise, si typique de la cold wave des débuts. On sent vite le son évoluer, arriver à maturité ou du moins se préciser, la guitare prendre sa place, de même que le chant mais honnêtement, cette compilation n'a rien d'une collection de brouillons et la rééditer était une riche idée. Outre son intérêt d'archive, elle propose une série de titres, dont certains inédits en cd, dans des versions qui se suffisaient pratiquement déjà à elles-mêmes. Gros coup de nostalgie en prime. 4,5/6

note       Publiée le dimanche 19 juin 2011

Dans le même esprit, Twilight vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Early tapes".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Early tapes".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Early tapes".

cyberghost › mercredi 24 juin 2020 - 22:20  message privé !

Mes tentatives de Insult et Blood & Thunder avaient pas été bien concluantes, mais alors, cette compile, CHA-WING !!!!