Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCrispy Ambulance › Frozen blood

Crispy Ambulance › Frozen blood

cd • 17 titres

  • 1Not what I expected
  • 2Deaf
  • 3Come on
  • 4Drug user-drug pusher
  • 5October 31st
  • 6Egypt
  • 7A sense of reason
  • 8Eastern bloc
  • 9Concorde square
  • 10The presence
  • 11Headhunters
  • 12Frozen blood
  • 13Turnbuckle
  • 14The gift of danger
  • 15Hollow points
  • 16The grind
  • 17Cult

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les écouter : devenez membre.

enregistrement

Titres 1 et 2 sortis en 1980 par Factory Records; titres 3-6 enregistrés en janvier 1981 pour John Peel; titres 7-10, juillet 1980; titres 11-17 enregistrés live dans divers endroits

line up

Alan Hempsall (chant), Robert Davenport (guitare), Keith Darbyshire (basse), Gary Madeley (batterie)

remarques

chronique

A cause du film 'Control', l'image de Alan Hempsall, chanteur de Crispy Ambulance, qui restera pour la postérité sera celle de ce concert de 1980 où il tenta maladroitement de prendre la place de Ian Curtis en pleine crise d'épilepsie, histoire de calmer le public en colère, initiative qui débouchera sur une véritable émeute. Dommage; eux qui, à l'instar de Section 25, ont souvent été considéré à tort par une certaine presse musicale visiblement bouchée comme de simples copies de Joy Division n'avaient pas besoin de cela. Non que Crispy Ambulance soit le groupe du siècle, loin s'en faut, mais s'ils oeuvraient eux aussi dans le post punk, ils n'avaient rien de clones. Cette compilation sortie à titre posthume propose une session pour John Peel, quelques chansons live et divers compositions inédites ou rares tout en faisant office de carte de visite vu la qualité du matériel rassemblé. Travaillant dans un style aujourd'hui familier, bâtard du punk rock, le combo mancunien démontre aisément sa capacité à installer des ambiances au moyen d'une rythmique roulante mais mesurée, de guitares un peu froides mais encore marquées de brûlures punky ce qui le rapproche parfois d'une version soft de Killing Joke ou UK Decay ('Egypt', 'A sense of reason',...), bien plus que de Joy Division, encore que... ('Eastern bloc', 'The presence'). S'il faut bien comparer pour expliquer le rejet dans l'ombre de ces musiciens talentueux, il suffira de dire que toutes efficaces qu'elles soient, leurs mélodies manquent d'un plus qui les aurait propulsées au hit-parade, quant à Alan Hempsall, s'il chante bien, sa voix est loin d'avoir le charisme de celle d'un Ian Curtis et sonne de ce fait plus banale. N'en demeure pas moins que cette collection de chansons reste très bonne et vaut largement le coup d'oreille. On y sent le groupe laisser évoluer son son, glissant d'un post-punk brut, quasi goth, à quelque chose de plus caressant et froid, au niveau de la rythmique principalement, les guitares conservant une légère touche écorchée. Une formation de qualité donc mais comment se positionner face à un géant comme Joy Division ? Un leader aussi charismatique que Ian Curtis ? Surtout quand le fait d'être signé chez Factory vous colle d'emblée une étiquette...Les compteurs étaient faussés dès le départ. Rien ne vous empêche de juger aujourd'hui avec une oreille plus neutre et de balayer l'image un peu pathétique laissée par 'Control'.

note       Publiée le lundi 30 mai 2011

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Frozen blood".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Frozen blood".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Frozen blood".

22goingon23 › vendredi 17 mai 2013 - 22:05 Envoyez un message privé à22goingon23

Je ne connais pas ce disque mais le premier album du groupe sorti en 1982, The Plateau Phase, est excellent. Les ambiances créées par le groupe sont très réussies avec des reflets industriels et le son a une épaisseur, une densité superbe (marque de fabrique de la grande Factory).