Vous êtes ici › Les groupes / artistesEEchancrure / Atrabilis › Split

Echancrure / Atrabilis › Split

cd • 2 titres • 19:15 min

  • Echancrure
  • 1L'irréparable09:15
  • Atrabilis
  • 2Sexta parte10:00

line up

Echancrure : A. / Atrabilis : D.

remarques

Ce split est également disponible en téléchargement gratuit, ça se passe ici => http://www.mediafire.com/?ni1aadw0c0byc55

chronique

Styles
metal extrême
black metal
Styles personnels
black mélancolique / black bordelique

Dur de se lancer dans cette équation à trois inconnus. Premier de la liste, le tout jeune groupe Echancrure, français d'origine qui nous sort ici son premier morceau. Second inconnu, Atrabilis, un groupe espagnol lui aussi tout récent puisque seul un premier EP datant de 2010 lui est pour l'instant crédité. Enfin, dernier inconnu et pas des moindres, le style musical dans lequel chacun annonce évoluer, à savoir du "post black" mélangé à du "post rock". Etant plutôt de la vieille école, les préfixes "neo" ou "post" ont tout de même tendance à me faire assez largement fuir, mais j'ai finalement décidé d'y prêter une oreille attentive. D'autant plus que finalement, je trouve que l'un ou l'autre des deux groupes se rattache à des branches pourtant bien black metal, surtout pour Atrabilis qui me rappelle Deathspell Omega ou Blut Aus Nord, mais en moins bon. Chez ce dernier, la musique est parfois bestiale, les vocaux arrachés vifs, voici déjà de quoi se rassurer. La structure du morceau est assez alambiquée, les changements de rythme sont incessants, les riffs souvent bien trouvés. En revanche, la production me parait vraiment difficile à appréhender tellement c'est le bordel et le jeu de batterie ne fait rien pour simplifier les choses. Autant j'aime bien les sons crus, autant quand on est face à une musique qui vous en envoie un peu partout il faut que lors du mix tout soit bien en place et chaque instrument audible. Ici je me demande où sont grosse caisse et basse, et quand la musique s'emporte on ressent un gros bordel qui aurait mérité d'être plus travaillé en terme de production. Vraiment dommage car en dehors de ça j'ai eu l'impression d'avoir un morceau correct à écouter et encore une fois une lead guitare par inintéressante. Echancrure quant à lui m'a fait plaisir. Ils tapent beaucoup plus dans une sorte de black metal extrêmement dépressif, ne vous attendez donc pas à subir une agression auditive telle qu'Artabilis la propose. Ici on se pose, on réfléchit. L'ouverture du morceau tape donc dans ce registre avant de partir dans ce que j'imagine donc être ce qu'on appelle le "post black" et le "post rock". Piano, voix criée, batterie calme pour offrir un contraste assez frappant. Quelques violons viendront également faire leur apparition en fin de morceau pour un final vraiment appréciable tirant tout le titre vers le haut. Mon gros regret, c'est que le texte (Baudelaire inside) aurait mérité d'être beaucoup plus compréhensible, soit par une voix plus en avant, soit par une voix plus claire et posée. Pour le reste, ça se tient parfaitement et ça reste plaisant à écouter. Un bon galop d'essai mélancolique pour Echancrure, un résultat plus difficile pour Atrabilis.

note       Publiée le lundi 23 mai 2011

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Split".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Split".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Split".

ZnzL › lundi 23 juillet 2012 - 03:58 Envoyez un message privé àZnzL

Échancrure, il ne s'agit sans nul doute pas ici de leur meilleur œuvre, mais leur évolution est plus que plaisante. Des titres comme la longue piste "Paysage. Octobre" (album) sont à mon goût plus aboutis, plus sombres, et plus névralgiques...

Solvant › lundi 23 mai 2011 - 22:10 Envoyez un message privé àSolvant

J'ai écouté "L'irréparable" sur leur myspace, c'est pas mal. J'aime bcp le choix du nom : Echancrure. Très classe.