Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesEExedra › Kingdom of the blind

Exedra › Kingdom of the blind

cd • 10 titres

  • 1Bereft of hope
  • 2I wanna be your dog
  • 3Agony
  • 4Waltz
  • 5Calling in my head
  • 6Flowers
  • 7False friends
  • 8Soulringer
  • 9Machine
  • 10Kingdom of the blind

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

remarques

chronique

A priori, Exedra n'est qu'un groupe de rock gothique, un de plus, avec voix caverneuse, ambiances hantées, vous voyez le topo...En réalité, il n'en est rien, ces Allemands dégagent quelque chose, un élément pas forcément marquant dès les premières mesures puisque l'album démarre plutôt calmement, un 'Bereft of hope' nocturne aux accents de Bauhaus époque 'The sky's gone out'. Agréable, de même que la reprise de 'I wanna be your dog' personnalisée par l'option de la jouer sous forme de valse; c'est hallucinant comme la voix du chanteur évoque celle de celui de Tors of Dartmoor. Passons. C'est à partir de 'Agony' que la flammèche s'allume, l'air de rien, sur un début calme avec boîte hachée, guitares cristallines, chant à la Deine Lakaien...Pan ! Accélération punky, vocaux désespérés, grain sale des cordes, puis retour à ce calme sensuel que l'on en vient à juger avec défiance sachant que tel un jumeau diabolique le passage musclé peut revenir à tout instant, ce qu'il ne manque de faire avant une ultime tension. 'Waltz' séduit d'emblée par son côté hypnotique, son petit orgue en arrière-plan, intensification des pulsions avec les roulements, retombée, reprise...Magnifique. Voilà le talent d'Exedra, cette capacité à pondre des ambiances, des mélodies qui font battre le coeur à la chamade, sans débordement superficiel, sans jamais livrer l'essence du morceau trop vite, distillant la surprise progressivement en conservant une attaque directe. Nos Allemands n'hésitent pas non plus à se rabattre sur des passages plus mélancoliques ('Flowers') du plus bel effet car ils savent en soigner les ambiances. Un tel album rappelle que certaines formations gothiques teutonnes des 90's avaient une réelle carte à jouer dans l'audace et il est à regretter qu'elles aient souvent été supplantées par celles qui optèrent pour la facilité Sisters of Mercy (Merry thoughts, Secret Discovery...). Qu'importe, il n'est jamais trop tard et cet unique opus, pas aussi bien distribué qu'il ne le devrait, vaut le détour.

note       Publiée le lundi 16 mai 2011

Dans le même esprit, Shelleyan aka Twilight vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Kingdom of the blind".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Kingdom of the blind".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Kingdom of the blind".