Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAriel Pink's Haunted Graffiti › Round & Round

Ariel Pink's Haunted Graffiti › Round & Round

  • 2010 • 4AD AD3X24 • 1 CD

cd • 2 titres • 00:00 min

  • 1Round And Round 5:11
  • 2Mistaken Wedding 4:02

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Masteris-é par Christian Wright

remarques

Design par Tim Koh

chronique

Styles
pop
Styles personnels
disco / synth-pop / bubblegum

« Nah-nah-naaah-naaaaaaaaaaaaaah, nah-nah-nahhhh-naaaaaaaaaaaah ». Bonjour docteur, voilà, je vous explique : tout à commencé l’été dernier sur la riviera, la californie lo-fi, un peu son truc à Ariel, en fait. Un grand escogriffe, allemand de surcroît, avec sa copine aux cheveux orange (parfois, il faut savoir reconnaître les situations à risque) avait ce disque dans sa voiture, et il ne pouvait pas y avoir de pire moyen d’en tomber accro : en roulant en plein cagnard sous les palmiers, avec les flamants roses qui batifolent au loin, le son vieillot aidant à s’imaginer que c’est la radio FM. Et on cherchait notre chemin, alors on faisait des tours de rond point en regardant la carte, comme de pauvres touristos… « Merry go-round, we go, up and around, we go »... AH MAIS C’EST IDIOT, éteint-moi ça ! Oh, attends, ou est ce que j’ai déjà entendu ça ? Un truc récent, tu dis ? Et depuis, je ne vis plus, docteur, c’est un enfer. Oui, j’ai beau me dire que ces falsettos sont ridicules, que cette intro est ridicule, que c’est aïpe, mauvais pour mon foie, tout ça, mais rien n’y fait, docteur. Oui, je sais bien que non seulement la ligne de basse, mais tout l’arrangement, incluant les petits licks de guitares classieux pendant les couplets, est une repompe pure et simple de Marianne Faithfull, mais rien n’y fait docteur, je suis accro, comme elle quand elle chante Sister Morphine, mais là, c’est pas de la morphine, c’est de la saccharine, de la naphtaline, de la brillantine, de la dancing queen !! Et ces breaks, docteur, pourquoi ils me hérissent le poil, comme ça, hein, hein ?? « Drrrriiiiiiiiiiiing » - « hello ? Oh, hi ! » HOOOOOOOOOOOOOOOLD OOOOOOOOON, I’M CAAAAAAAALLIIIIIIIING !! Sapristi, ce refrain, faut de sacrés couilles pour pondre un truc aussi GAY (c’est ici un compliment, puisque on est dans le disco, pas le métal). Il paraît que c’est une fine allusion à Top Gun, moi j’ai surtout l’impression qu’il sort le grand jeu à une fille, façon « toi et moi, on forme une équipe ». Il y a tout un film qui défile là-dedans, comme une vielle VHS, tendre et familière. Ce single, c’est le plus beau coming-out jamais sorti. Un coming-out de freak, de ceux qui font toutes les rythmiques en beatbox « breakdown, b-break me down » et qui chantent archi-faux 80% du temps (la face B, haha), de ceux pour qui plaisir coupable est juste un grossier pléonasme du millénaire dernier. Ici, le nerd qui enregistrait dans son garage déboule avec une production grand luxe millésimée fin 70’s, et c’est un coup d’éclat, une définition de ce qu’on aime dans la pop… Ariel Pink sort du placard lo-fi en fanfare et ça fait un bien fou. Seule la pochette provoc renvoie à son passé trouble de performer-épouvantail. Rien à foutre de ce qu’il a fait d’autre, de ses multiples emprunts, du consensus brutal et soudain autour de lui, docteur, finalement je crois que je vais rester malade.

note       Publiée le dimanche 8 mai 2011

Dans le même esprit, dariev stands vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Round & Round".

notes

Note moyenne        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Round & Round".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Round & Round".

MaxwellsDemon › mercredi 14 décembre 2011 - 14:55  message privé !

porn sax représente !

Note donnée au disque :       
Jean Rhume › mercredi 14 décembre 2011 - 14:00  message privé !

Je suis resté scotché devant le clip en fait. Maximum beauté.

MaxwellsDemon › mardi 13 décembre 2011 - 21:50  message privé !

Hop, l'épopée de 15 minutes du père ariel :
Witchhunt Suite for WWIII : http://www.youtube.com/watch?v=59ZdLTVT12k&feature=BFa&list=PL2DB099764D88F186&lf=mh_lolz
Elle est sortie en septembre je crois.

Note donnée au disque :       
Alptraum › mardi 13 décembre 2011 - 21:32  message privé !

Quel truc ! C'est carrément bandant ! Mais bon, c'est pas parce que c'est gay hein ?

Note donnée au disque :       
E. Jumbo › dimanche 8 mai 2011 - 19:06  message privé !

Le meilleur titre de l'album oui, clairement, une petite perle pop entêtante.

Note donnée au disque :