Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTTranswave › Phototropic

Transwave › Phototropic

cd • 10 titres

  • 1Phototropic 7:36
  • 2Byron Bay 7:06
  • 3Sonica Dream 8:23
  • 4Vision Quest 5:42
  • 5Land Of Freedom 'Tribute To MWNN' 7:25
  • 6Voyager 7:14
  • 7Absolum 7:20
  • 8Malaka Dance 8:04
  • 9Snow Drop 8:36
  • 10Ulysse Voyage No 3 8:35

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Frédéric Holyszewski, Christof Drouillet

remarques

chronique

Styles
electro
techno
trance
Styles personnels
trance goa

Pour moi Transwave c'était surtout 'Ulysses Voyage n.2'. Cette simplicité, cette majestuosité dans la construction sur presque rien, une 303 au tissage parfait et une construction unique sur la lenteur. C'est aussi un doublé d'albums excellents, Helium et Phototropic, sortis la même année : deux monstrueuses cartes de visite après quelques 12" extraordinaires (et extraordinairement introuvables) de proto-goa, alors nommée "space techno" faute de mieux. Il m'arrive de plaindre les gens qui au mieux snobent, au pire conchient le genre à cause de l'insurmontable cliché du type d'auditeur que cela attire (parfois à raison, malheureusement). Pourtant, Transwave est un des tous meilleurs projets, loin des pâtisseries d'Astral Projection (je radote, je sais, mais ce groupe ne mérite pas son succès). C'est l'autre côté du spectre de la goa de cette période, dont le versant plus chaotique serait à trouver du côté de Hallucinogen, qui est ici magnifié par sa simplicité, son efficacité et sa profondeur : déjà, ouvrir son album sur une piste downtempo d'habitude reléguée en fin d'album, c'est faire preuve d'une certaine classe - c'est que le groupe n'a jamais utilisé la vitesse comme une finalité en soi ; les titres sont plutôt lents et aériens tout en s'appuyant sur une rythmique lourde et prépondérente. Tout comme Helium, Phototropic est un disque de salon : il s'écoute de bout en bout le corps dans le fauteuil et la tête dans les étoiles, sans s'inquiéter d'un éventuel assaut full-on qui viendrait dévaster le champ sonore. Le choix des sons est primordial vu que loin de faire de la surenchère, la construction vise au minimum sur deux ou trois échelles mélodiques qui n'ont de cesse de se rencontrer au détour des séquences de 303, de guitares et de fuzz judicieusement placés. Sitôt en place, l'algorithme se recalcule et se reforme, ajoutant toujours LA mélodie qui tue au précipité alchimique. L'atmosphère y est sombre mais pas hystérique, car du reste l'agression n'est pas à l'ordre du jour : à chaque instant la musique vous tient par le col, construisant sa continuité sur différents degrés de tensions toujours parfaitement retenues. Ce genre de fluidité, plutôt rare dans le genre, se retrouvera plus tard sur le "9th" de Ra dont on peut entendre des échos (anachroniques) ici sur 'Voyager'. Et de la même manière qu'à l'ouverture, le somptueux 'Ulysses Voyage n.3' clôture le voyage sur une lenteur majestueuse et une classe non feinte. On en ressort grandi.

note       Publiée le dimanche 17 avril 2011

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Phototropic".

notes

Note moyenne        7 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Phototropic".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Phototropic".

Sirius › lundi 30 janvier 2012 - 23:11  message privé !

Merci, je vais checker ça !

Note donnée au disque :       
Fryer › lundi 30 janvier 2012 - 22:09  message privé !

oh vui, Transdimensional =)

GinSoakedBoy › lundi 30 janvier 2012 - 21:07  message privé !

Pour ma part, outre les compil et Dimension 5 chro par wotzy, je rajouterai le moment of truth de man with no name, et dans un style plus progressif et planant, pas mal pour le salon, le premier Blue Planet Corporation.

Note donnée au disque :       
Seijitsu › samedi 28 janvier 2012 - 15:59  message privé !

Alors je ne connais pas ce disque (ça ne saurait tarder je pense), mais dans le genre Trance goa, le Twisted de Hallucinogen est un maitre étalon du style.

Sirius › samedi 28 janvier 2012 - 15:00  message privé !

Je découvre le style avec ce groupe et cet album et c'est un régal ! Comme le dit la chronique, il est tout à fait adapté à une écoute de salon, même si j'attends de pouvoir l'écouter dans un contexte plus festif. Des recommandations dans le même genre ?

Note donnée au disque :