Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistes55 Bracci › Blackout a Torino

5 Bracci › Blackout a Torino

cd • 20 titres

  • 1Lettera dal carcere
  • 2Rabbia e disperazione
  • 3Mai piu' tortura
  • 4Repressione
  • 5Punkaminazione
  • 6Allucinazione metropolitana
  • 7Ricambio umano
  • 8Occupazione
  • 9Pisceremo sulle vostre tombe
  • 10Sopravvivenza
  • 11Rabbia e disperazione
  • 12Repressione
  • 13Mai piu' tortura
  • 14Fai qualcosa
  • 15Occupazione
  • 16Allucinazione metropolitana
  • 17Rabbia e disperazione
  • 18Punkaminazione
  • 19Sucks
  • 20Paura

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

titres 2-10, Centre de Rencontre de Vanchiglia, Italie, début 1983; 11-14, Studio MDV, Turin, Italie, début 1982; 16-19 enregistrés live à Turin, Italie, 1982; titre 1 enregistré à Gênes, Italie, le 19 février 1983 comme introduction du dernier concert du groupe.

line up

Sergio (chant), Tax (guitare), Orlando (basse puis batterie), Filippo (basse), Paola (batterie puis choeurs)

Musiciens additionnels : Mara (voix féminine)

remarques

chronique

Styles
punk
Styles personnels
anarcho-punk

Sans cette compilation, il ne nous resterait pas grand chose des Italiens de 5 Bracci...Leur cas n'est pas unique: des participations à quelques sorties collectives parues sur cassette principalement, quelques enregistrements en salle de répétition ou en concert et basta ! Eux-mêmes n'auront rien édité et si 'Blackout a Torino' fait donc office de précieux document dans leur carrière, il n'évite pas le défaut de ce type de compilations: la qualité fluctuante selon la provenance des bandes. Je vous rassure d'emblée; sans être parfaite, celle de ce disque est plus que correcte et équilibrée sur toutes les chansons. Le groupe pratique un punk rock rapide très bien ficelé aux intros efficaces ('Rabbia disperazione', 'Punkaminazione'...) avant des démarrages maîtrisés, évitant par mille et une variations le schéma trop classique 'poum tchak poum tchak/trois accords' sans le négliger non plus...Nous avons ainsi quelques roulements bien lourds, quelques grincements de guitare qui confèrent une touche plus sombre à des titres comme 'Allucinazione metropolitana'...Qui plus est l'adéquation entre la musique et le chant est bonne, ce qui ne gâche rien; la scansion est fluide et s'autorise un minimum de mélodie bienvenu. Rien de neuf mais une connaissance efficace du sujet. Si philosophiquement, les musiciens ne cachent pas leur admiration pour Crass dont ils reprennent d'ailleurs 'Sucks', ils oeuvrent cependant plutôt dans le style de Conflict, Icons of Filth, soit les formations les plus rapides du genre. Si en plus, comme moi, vous appréciez la langue de Dante, vous serez servis. Ah oui ? La couverture ? C'est l'arrière du perfecto du chanteur...4,5/6

note       Publiée le mercredi 13 avril 2011

Dans le même esprit, Twilight vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Blackout a Torino".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Blackout a Torino".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Blackout a Torino".