Vous êtes ici › Les groupes / artistesOOrder. › Punishment

Order. › Punishment

vinyl 45t • 2 titres • 11:19 min

  • 1Punishment5:19
  • 2New World Order6:02

enregistrement

Enregistré en 1999 au Dopefuck studio

remarques

chronique

Styles
power electronics
noise
Styles personnels
de la vacuité

Il y a de tout sur Freak Animal : du bon et du mauvais power electronics. Comment faire la différence entre les deux ? demandera le néophyte avide de savoir, tout autant que l'internaute poil-à-gratter. C'est là une excellente question, merci de l'avoir posée. Au chapitre 2 du «Power electronics pour les nuls» (le chapitre 1 est consacré à l'etude de l'enfance de William Bennett), il est dit qu'au moins trois éléments structurants doivent être pris en compte pour évaluer un album de PE : l'intention, l'esthétique, l'impact. Commençons par l'intention : n'en faut-il en effet pas une solide pour produire une musique aussi violente ? Les raisons possibles sont aussi nombreuses que diverses : démarche cathartique, prosélytisme, rebellion adolescente tardive, draguage de pétasse, etc. Dans le cas précis d'Order, il est difficile de dire ce qui a conduit notre homme à choisir cette voie d'expression tant le contenu/message du disque semble inconsistant, voire inexistant. Il est d'ailleurs, à ce stade de l'analyse, fort probable que nous ayons affaire à un vulgaire fan, qui ne rêvait que d'une chose, depuis cette écoute des Grey Wolves qui bouleversa sa vie à jamais : faire son propre disque de PE, autrement dit, laisser sa petite crotte sur le trottoir de l'éternité. Mais ne soyons pas si hâtifs à conclure, et poursuivons donc notre analyse. Une intention riquiqui disais-je ; du bruit pour du bruit alors ? Pourquoi pas, si c'est bien fait, et c'est là qu'on en vient à l'esthétique du PE, qui est assez remarquable : eh bien oui, parce que le PE c'est quand même la musique la plus laide du monde, c'est mal fichu, c'est pauvre à en chialer, et c'est bourré de codes austères : ça doit faire beaucoup de bruit, ça doit faire trembler le parquet et faire saigner les oreilles des chiens, et surtout ça doit gueuler dans le micro des trucs vraiment terribles, même si on ne comprend pas grand'chose derrière tous les effets. Oui, le PE c'est vraiment cracra, et c'est ça qui fait sa force et son charme (on en reparle dans l'impact). En plus, les groupes innovants sont assez rares dans ce milieu. En fait, pour être franc, 90% des albums sont inspirés de ceux des pionniers ; Order, lui, se veut ouvertement geronto-greywolvien, c'est-à-dire anticipant Padbury se faisant dessus en maison de retraite (pour être plus explicite : la face A n'est qu'une trame à peine bruyante qui pourrait être un sample en boucle des Wolves, alors que la face B joue laborieusement avec les échos et un insipide chant hurlé). «Quand on veut, on peut» entend-on dire. Au-delà du fait que l'assertion ne peut s'appliquer à Order (qui, je le rappelle, n'a pas d'intention véritable, donc pas de volonté), je pense en réalité qu'il faudrait plutôt dire «Quand on veut et qu'on a du talent, on peut». Order n'aurait donc ni intention ni talent ? Bigre ! Vite, passons au dernier élément – l'impact - car je sens que vous glapissez d'impatience d'en finir. Là, c'est simple : le bon PE, le vrai, celui qu'on se passe en boucle, provoque soit le malaise, soit la galvanisation, avec (pour les meilleurs) un arrière-goût d'ambiguité pour nous faire culpabiliser d'aimer ça. Vous l'aurez deviné, Order ne provoque ni l'un ni l'autre, mais juste un demi-sourire : le gars derrière tout ça se prend visiblement très au sérieux («Order», «Punishment» sont loin d'être des mots neutres...), il est donc difficile de ne pas se gausser devant ce pétard adolescent, bâclé, bourré de stéréotypes, qui ne laisse derrière lui qu'un vague courant d'air, pas même malodorant.

note       Publiée le lundi 4 avril 2011

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Punishment" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Punishment".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Connectez-vous ajouter une note sur "Punishment".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Punishment".

VL › lundi 4 avril 2011 - 14:49 Envoyez un message privé àVL
avatar

petit complément : je respecte ce label, qui garde une ligne éditoriale intègre, s'attache à faire encore vivre un genre moribond, et donne sa chance à des groupes totalement nouveaux et/ou très confidentiels. en revanche, j'estime que publier des morceaux non aboutis, vraisemblablement encore en recherche de maturité et de personnalité, n'est pas une bonne chose : cela frustre l'auditeur, et déssert l'artiste. je reconnais avoir été dur avec Order (avec un zeste d'auto-dérision sur le PE tout de même), mais je trouve le disque franchement pas bon, donc autant le dire. quitte à dépenser 10 euros, je préfère inciter le gutsien à les mettre ailleurs. Cela ne m'empechera pas de suivre Order à l'avenir pour voir comment se fera leur évolution. sinon, j'enchaine sur ce qui me tombe sous la main, ya pas de règle.

A.Z.O.T › lundi 4 avril 2011 - 13:22 Envoyez un message privé àA.Z.O.T

Mais pourquoi toute cette haine envers un prépubère finlandais ? Tu comptes enchaîner avec les cédé du dit miko aspa ou rester aux sorties obscures de freak animal (déja assez obscur en soi) ?