Vous êtes ici › Les groupes / artistesSScarve › Luminiferous

Scarve › Luminiferous

11 titres - 44:21 min

  • 1/ Emulate the soul
  • 2/ Alteration
  • 3/ Crustcraper
  • 4/ Capsized
  • 5/ The resonating cycle
  • 6/ The path to Apoptosis
  • 7/ Futile resilient
  • 8/ Serpent speech
  • 9/ Infertile ways
  • 10/ The day after
  • 11/ Blackloader

extraits audio

informations

Enregistré du 8 juin au 15 juillet 2001 aux Furtive Studios par Daniel Bergstrand et Scarve

line up

Dirk Verbeuren (batterie), Guillaume Bideau (chant), Pierrick Valence (chant), Sylvain Coudret (guitares, basse), Patrick Martin (guitares)

Musiciens additionnels : Alain Germonville (chant)

chronique

Pour son premier album, "Translucence", on nous avait prévenu, Scarve était un groupe à suivre. Et bien voilà, ce "Luminiferous" confirme tout le bien qu'on pensait de la formation ! Le metal proposé est à la fois brutal (très !), varié, complexe et original ! Rien que ça ! Et avec tout cela, le groupe n'oublie pas d'écrire des morceaux inspirés ! Mais le plus impressionnant reste la puissance et la violence déployées. L'intro de "Infertile ways" est à ce titre complètement ravagée !!! Le batteur, ultra-impressionnant, n'est pas étranger à cela, loin de là... Le travail fournit est bien plus important que sur le premier album, on sent que le CD a vraiment été arrangé à l'extrême, tous les titres étant vraiment très bons, alambiqués, mais toujours entrainants et... agréables à l'écoute ! Je sais, c'est con à dire, mais on sent qu'ils n'ont pas fait cet album complexe pour qu'il soit complexe. Avant tout, à la base, les mélodies sont bonnes ! En parlant d'évolution par rapport au premier album, la plus notable se situe au niveau des vocaux bien distincts. Ici, les deux chanteurs se complètent à merveille, la maitrise de ce paramètre est bien plus grande (aussi bien au niveau de la technique des chanteurs que dans l'écriture des morceaux et que dans l'intégration des deux types de chant) et cela apporte un plus indéniable à la formation. Au premier abort, le CD peut paraitre un peu indigeste, mais après quelques écoutes, on découvre un album extrêmement riche et bien construit. Un must ! Et pourtant, je ne suis pas un fan ultime de ce style...

note       Publiée le mercredi 8 mai 2002

dernières écoutes

    Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Luminiferous" en ce moment.

    tags

    Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Luminiferous".

    notes

    Note moyenne        6 votes

    Connectez-vous ajouter une note sur "Luminiferous".

    commentaires

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Luminiferous".

    Møjo Envoyez un message privé àMøjo

    De nouvelles horaires de boulot c'est vachement bien, ça te donne l'occasion de redécouvrir tout un tas de disques dans l'état de conscience semi-éveillé du lever. Je lui avais jamais trouvé son côté douche bouillante avant. Pourtant c'était évident.

    Møjo Envoyez un message privé àMøjo

    La prod a, je trouve, pris un violent coup de vieux (où sont donc passées les guitares ?). Autrement c'est du tout bon ! Bourrin, soutenu, et avec des ambiances bariolées à souhait. Plus qu'à SYL, de mon côté ça me fait surtout penser à du Extol, pour l'arrière goût de fouillis et d'incernable des compos.

    taliesin Envoyez un message privé àtaliesin
    Je viens juste de découvrir 'Scarve' avec cet album, et j'adore - sans doute le petit (grand ?) côté S.Y.L. ;-)
    Note donnée au disque :       
    Intheseblackdays Envoyez un message privé àIntheseblackdays
    Héhéhé, quellle petite tuerie bien de chez nous, surtout du coté de chez moi (Nancy). Malgré l'apparition d'un Meshuggah, le petit dernier ne parvient pas à surpasser celui-ci... merveille quand meme...
    Note donnée au disque :       
    Black mind Envoyez un message privé àBlack mind
    il est vrai que cet album est tre experimental , l'ensemble est bon ,mais il me laisse un arriere gouts ke jaime pas trop , un style tre special , mais suremant pas le meilleur...
    Note donnée au disque :