Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSpy Glass Blue › Loud as feathers

Spy Glass Blue › Loud as feathers

cd • 10 titres

  • 1Light machine
  • 2Turn and remember
  • 3Because of you
  • 4The dreaming
  • 5Morning star
  • 6Everything
  • 7Ophelia
  • 8(Looks like) we made it
  • 9Song for my children
  • 10And I go

enregistrement

Sirens Studio, Dallas, Texas, USA

line up

Allan Aguirre (chant, claviers, guitare, guitare sèche, percussions), River Tunnell (basse, basse fretless), Kristian Rosentrater (batterie, percussions, programmation), Kane Kelly (guitares)

Musiciens additionnels : Jamie Lopez (percussions additionnelles), Corin Aguirre (batterie), Brad Bibbs (violon), Saphraine Aguirre, Xaundelle Aguirre (choeurs féminins)

remarques

chronique

Pour certains musiciens, leurs différents projets se dévoilent comme autant de facettes de leur personnalité ou moments de leur vie; Allan Aguirre est de ceux-là. Ce deuxième et dernier (si on excepte le EP 'Blue', et après tout, qui sait de quoi demain sera fait ?) album avec Spy Glass Blüe n'appelle pas une suite, j'en reste persuadé. Nettement plus apaisé que son prédécesseur, il sonne comme l'accomplissement d'une quête ou du moins le travail d'un homme ayant trouvé des réponses. David Bowie reste l'influence majeure, version sombre certes mais le côté Bauhaus qui transparaissait sur 'Shadows' a pratiquement disparu; les compositions sonnent moins torturées, plus intimistes. Musicalement, elles reposent sur des schémas moins audacieux, plus conventionnels, même si les arrangements sont réussis. Mes pièces préférées restent les plus pêchues, soit 'Light machine', 'Ophelia', 'Looks like we made it' et ' And I go' (qui cueille l'auditeur à contre-courant après six minutes par un changement de rythme inattendu) mais d'autres plus tranquilles et mélancoliques telles que 'Everything' me plaisent également. J'ai plus de mal avec 'Turn and remember' très banale dans son écriture rock lent, vaguement noisy dans les guitares mais surtout plate et monotone dans le chant, tout ça sur plus de cinq minutes; 'Song for my children' axé sur des arrangements folk rock pas spécialement excitants évite de justesse l'ennui de par les intonations sincères de la voix, très proche de David Bowie. 'Loud as feathers' semble tiraillé entre le noir et le blanc, oscillant entre des cicatrices fraîches et une paix nouvellement acquise et il est un brin déstabilisant de s'y sentir totalement à l'aise malgré des moments de grandes qualités mais après tout, n'était-ce pas ce que suggérait son titre ?

note       Publiée le vendredi 1 avril 2011

Dans le même esprit, Twilight vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Loud as feathers".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Loud as feathers".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Loud as feathers".