Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesWWax Heroes › Dal principio all'inizio

Wax Heroes › Dal principio all'inizio

cd • 13 titres

  • 1Dog's day
  • 2Sorrow remains
  • 3Dark ways
  • 4Maimed
  • 5The statue
  • 6Win by losing
  • 7She was she was
  • 8Never ending fall
  • 9Once again
  • 10Sher
  • 11End of an ordinary fellow
  • 12The refuge
  • 13More or less

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Les morceaux 6, 7, 8, et 9 sont tirés du mini 'Sher'; le titre 10 est tiré du clip du même nom; le titre 4 est extrait de la compilation 'Gathered'; les titres 1, 2, et 3 proviennent de démo, les titres 11, 12, et 13 de sessions d'enregistrements entre 82 et 83.

remarques

chronique

La discographie officielle des Italiens de Wax Heroes se limitait jusqu'alors à un brillant EP de quatre titres ('Sher') et une participation à la compilation 'Gathered' (elle-aussi rééditée par Spittle, un label décidément précieux), ce qui a suffi à en faire une formation culte qui voit aujourd'hui une partie de ses démos disponibles en cd en plus des titres mentionnés. A l'instar de Joy Division, le combo s'est trouvé englobé sous l'étiquette punk, ce qui se justifie dans une certaine mesure de par l'énergie dégagée et une forme d'âpreté du son mais la noirceur ambiante et les techniques d'écriture rendent ces limites trop restreintes. On retrouve chez Wax Heroes l'urgence écorchée de la bande à Ian Curtis mais dans un rendu plus brut, voisin de Bauhaus (en moins noir pourtant). Pas mal d'intensité et un chant sur le fil du rasoir confèrent aux morceaux un feeling qui se découvre et s'apprivoise au fur et à mesure des écoutes. Le fan se laissera très probablement happer sans trop de problème dès la première fois mais ne retiendra qu'une formation post punk vaguement gothique de plus; l'esprit particulier des pièces ne se dévoilera que par la suite au travers de nuances qui trouvent, à mon avis, leur sommet sur les quatre pièces du EP. La force punky glauque se mue alors en quelque chose de plus flamboyant se rapprochant vaguement des Chameleons mais en conservant au son son grain âpre, grésillant au niveau des guitares, plombé quant à la basse, ma préférence allant à 'Once again', sans doute le plus goth de cette compilation mais avec une impression de décadence jouissive (le chant), encore qu'il soit difficile de faire son choix vu la qualité des titres. Malgré un gros travail de remastering, on déplorera qu'ils n'aient pas tous bénéficié de conditions d'enregistrement optimales exploitant chaque nuance mais cela ne nuit en rien au plaisir de l'écoute. Difficile donc de ne pas se réjouir de cette sortie nous dévoilant un aspect supplémentaire de la richesse de la scène obscure transalpine.

note       Publiée le jeudi 31 mars 2011

Dans le même esprit, Shelleyan aka Twilight vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Dal principio all'inizio".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Dal principio all'inizio".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Dal principio all'inizio".