Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTTest Dept › The Unacceptable Face Of Freedom

Test Dept › The Unacceptable Face Of Freedom

cd | 8 titres

  • 1 Fuckhead 5:37
  • 2 51St State Of America 4:04
  • 3 Comrade Enver Hoxha 4:59
  • 4 Fist 3:33
  • 5 Statement 4:25
  • 6 The Crusher 4:04
  • 7 Victory 4:10
  • 8 Corridor Of Cells 8:02

line up

Test Dept.

Musiciens additionnels : Alistair Adams (cornemuse), Malcolm Poynter (sculpture et artwork)

remarques

La version CD comprend le maxi "The Faces Of Freedom 1 2 & 3"

chronique

Styles
indus

Il est difficile, très difficile de pouvoir poser des mots sur un tel album perçu par beaucoup comme un des piliers de la musique industrielle tant il fédère les termes formel du "genre" et les idées, essentielles, qui le sous-tendent. Après avoir diabolisé le capitalisme tout puissant et les ravages du Thatchérisme en se rangeant du côté des travailleurs, Test Dept polit sa formule et lui donne un aspect théâtral, du moins spectaculaire, en s'adjoignant les services du sculpteur Malcom Poynter pour l'impressionnant artwork dépliant, mais aussi des fouteurs de trouble tels que Alan Sutcliffe récitant ses déboires avec la police au milieu de la grève des mineurs sur 'Statement'. La musique en soi est radicale et sans grande fioriture si ce n'est pour la présence de boucles harassantes d'hymnes patriotiques anglais déchiquetés (prémisse du Pax Britannica) sur un engrenage sans fin de rythme, de rythme, de rythme. 'Fuckhead', '51st state of America', 'Fist' : une voix rauque et des coups secs et rèches qui te cognent dessus, comme du Laibach sans le jeu du détournement ; comme du Einstuerzende Neubauten sans le noeud papillon. Il ya dans la démarche de Test Dept une forme de primitivisme qu'il est difficile de négliger ou d'ignorer ; une sorte d'énergie brute, née du vide existentiel des années 80, qui se lève ici comme une bête pour se retourner contre son maître : le monde moderne. Test Dept parle du déclin culturel et social ; il en parle de l'intérieur, en se servant des matériaux les plus basiques – métaux, tonnaux, huile de coude, bruits samplés – tout en évitant soigneusement toute démagogie au risque de ne proposer aucune solution, comme l'a bien noté Brian Duguid dans son article éponyme. The Unacceptable Face of Freedom est avant tout une mise en forme de ce que le groupe refuse, à savoir un monde totalitaire et oppressif vaguement dissimulé sous le masque vieillissant de l'utopie démocratique et du libre-échange. C'est, en soi, le même message que celui qu'avait Throbbing Gristle, avec toutefois une forme plus terre-à-terre et moins paroxystique. L'électronique, ici plus sensible que sur leurs travaux précédents, est entièrement sous contrôle et ajoute à l'aspect frigide et obsessionnel des rythmes qui iront jusqu'à en faire un maxi-single avec des versions pour clubs (!), disponibles en tant que trois titres bonus sur la version CD. The Unacceptable Face of Freedom, disais-je, n'est donc pas le plus ouvertement violent mais c'est ici que Test Dept trouve l'acmé de sa formule, entre retournement des valeurs sociales et relâchement d'une force primale, sous sa forme la plus mémorable. C'est moche, brutal, fatigant, probablement vain, donc absolument essentiel.

note       Publiée le mardi 29 mars 2011

partagez 'The Unacceptable Face Of Freedom' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "The Unacceptable Face Of Freedom"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "The Unacceptable Face Of Freedom".

ajoutez une note sur : "The Unacceptable Face Of Freedom"

Note moyenne :        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The Unacceptable Face Of Freedom".

ajoutez un commentaire sur : "The Unacceptable Face Of Freedom"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The Unacceptable Face Of Freedom".

Klarinetthor › dimanche 30 décembre 2018 - 19:39  message privé !

http://www.elektrospank.gr/index.ph.... J'ai autant peur que hâte en fait.

Wotzenknecht › samedi 25 juin 2016 - 17:51  message privé !

Merci d'en rester au forum pour le débat.

Klarinetthor › samedi 25 juin 2016 - 17:12  message privé !

rha les social justice warriors... tu ne trouveras pas beaucoup de musiciens qui pensent differemment; c'est la qu'on voit comme le pays est scindé. PS : la declaration de Fat White Family et les merveilleux commentaires qui s'ensuivent valent aussi le coup, toujours au meme endroit: "There should never have been a referendum, a decision like this left to a bunch of ageing fucking peasants who haven't read anything but the Sun or Mr.Men since they were born, and please don't give me this crap about being a patronising middle class cunt, I'm referring in large part to my own family. Old people and folks that didn't make it past key stage 3 should be kept out of voting booths, otherwise we might as well just let Murdoch decide. Where's your £350 million a week for the NHS now you fucking peons? Our country just became 27 times smaller; nice one you spineless, bigoted, fat, white, gullible old bastards."

Hazincourt › samedi 25 juin 2016 - 16:58  message privé !

Petite intervention de Test Dept sur FB à propos du Brexit : "To all our wonderful friends and supporters across Europe, yesterday was a very sad day and confirms what we already know that Britain is run by a nasty, manipulative, self interested and greedy elite that cares nothing for ordinary people. It is unbelievable that so many people have been manipulated to express their fear, disaffection and disdain by voting to let the wolves in through the front door. The likely new alliance of Donald & Boris threatens to take us into deeper, darker territory than we have previously imagined possible. So with even tougher times ahead, we must remain strong in adversity and continue to counter the lies and deception of the corrupt elite through our Art, Music and Action. Test Dept remain united in their solidarity and friendship with our brothers and sisters across the continent, we will continue to build our social networks and attempt to break down the barriers that are placed before us. We will continue the fight for social justice as always. Forward."

Tallis › lundi 19 mars 2012 - 19:58  message privé !

Excellent certes, mais je lui préfère quand même "Pax Britannica" et (surtout) "Proven in action". Est-ce que "Shoulder to Shoulder" est trouvable quelque part à un prix décent?

Note donnée au disque :